De précieuses pages gaspillées pour le test de vestes

A propos de l’article «Perméables d’un côté, imperméables de l’autre» paru dans «Les Alpes» 7/2018

Dans l’édition de juillet, vous avez gaspillé dix des pages qui n’étaient pas occupées par de la publicité pour un test qui ne révèle pas grand-chose. J’aurais préféré voir sur ces précieuses pages des descriptions d’itinéraires ou des photos de nos belles montagnes. Il y a assez de publicité dans la revue, et vo­tre test ne fait de toute façon aucun tort aux fabricants, car c’est eux qui font vi­vre le magazine.