Des cartes des terrains avalancheux Pour mettre en lumière les zones à risque

Pour les randonneurs, la compréhension du terrain est essentielle afin d’évaluer le risque d’avalanches. Toutefois, interpréter le terrain à partir d’une carte topographique n’est pas simple. Deux nouvelles cartes viennent apporter leur aide en la matière.

A la montée, vaudrait-il mieux passer par la crête escarpée à 40° ou par la pente moins raide à 35°? A quelle distance devons-nous traverser au pied de la pente pour éviter autant que possible de déclencher une avalanche à distance? Quel est le meilleur endroit pour faire une pause afin d’éviter d’être pris dans une avalanche? Y a-t-il un risque d’être enseveli particulièrement profondément ou d’être entraîné vers des reliefs dangereux?

Afin de répondre à ces questions, en plus de prendre en compte la situation météorologique et les conditions avalancheuses, il faut évaluer le terrain. Si les propriétés du relief ne changent quasiment pas, contrairement à celles de la couverture neigeuse, il reste difficile d’interpréter le terrain pour déterminer le risque d’avalanches, même pour des randonneurs expérimentés.

Des modèles altimétriques numériques à haute résolution spatiale offrent une base pour répondre à ces questions, et ce sur l’ensemble du territoire des Alpes suisses. Sur cette base, les endroits exposés aux avalanches ont été cartographiés dans toute la Suisse. Deux cartes représentant les terrains avalancheux et pouvant être utiles lors de la planification des courses et de l’évaluation in situ ont ainsi vu le jour.1

Modélisation des terrains avalancheux

L’évaluation des terrains avalancheux est très complexe. Il faut distinguer plusieurs types de terrains: a) les zones sûres; b) les zones de rupture potentielle; c) les zones exposées à un risque de déclenchement à distance; d) les zones de dépôt typiques des «avalanches de skieurs»; e) les zones où le risque d’ensevelissement profond ou de blessures graves est important. Ces différents aspects ont tous été pris en compte pour modéliser à large échelle et classer de manière systématique les terrains exposés à un risque d’avalanches, où des «avalanches de skieurs» typiques peuvent survenir. Les méthodes utilisées se fondent sur un système d’information géographique (SIG).

Les différents aspects ont été déterminés de la manière suivante: les propriétés des terrains propices au déclenchement d’avalanches ont été déduites en analysant la déclivité et la configuration du terrain pour plus de 5000 avalanches cartographiées à la main. Les zones exposées à un risque de déclenchement à distance ont été déterminées statistiquement sur la base de la distance connue entre le lieu de déclenchement et la zone de rupture d’avalanches déclenchées à distance. L’étendue des avalanches a été calculée grâce au modèle de simulation d’avalanches RAMMS::EXTENDED. Des avalanches jusqu’à la taille 3 («grande») ont été simulées. Le risque d’un ensevelissement profond a pu être déduit des simulations d’avalanches. En outre, un modèle a été élaboré pour évaluer le risque de blessures graves dues à une chute. L’ensemble de ces données a permis d’établir deux cartes des terrains avalancheux pour toute la Suisse.

Carte thématique des terrains avalancheux

Cette carte répartit les terrains avalancheux en zones de rupture, signalées en rouge, et en zones de dépôt, en bleu et en jaune. Que signifient ces couleurs? Le rouge indique les potentielles zones de rupture dont la déclivité est comprise entre 30° et 50°. Plus le rouge est foncé, plus le risque qu’une avalanche se déclenche est élevé. La zone de dépôt potentielle est colorée en trois bleus différents et en jaune. Plus le bleu est foncé, plus le risque d’un déclenchement à distance est élevé si la structure de la couverture neigeuse est défavorable (problème typique de neige ancienne). Le jaune indique la zone de dépôt potentielle d’une grande avalanche de plaque sèche (taille 3) d’une épaisseur moyenne de 50 centimètres. Les déclenchements à distance y sont très rares, voire impossibles.

Carte des dangers liés aux terrains avalancheux

La carte des dangers indique à quel point un terrain est dangereux globalement par rapport aux avalanches. Elle combine le risque de déclenchement d’avalanches et de déclenchement à distance et les conséquences potentielles d’un ensevelissement ou d’une chute. Cette carte se fonde sur des valeurs continues, qui sont représentées par un dégradé de couleurs. Plus la valeur est élevée, plus le danger engendré par les avalanches est important sur le terrain en question. Contrairement à la première carte, celle-ci ne permet pas de distinguer les zones de rupture des zones de dépôt.

Possibilités et limites

Ces nouvelles cartes sont une plus-value par rapport aux cartes de déclivité des pentes, car elles montrent où les avalanches surviennent et où l’on est en danger en dehors des zones raides. Par exemple, lorsqu’on trace un parcours sur la carte ou qu’on choisit un itinéraire sur le terrain, elles montrent où et à quel point le terrain est favorable ou dangereux, et si on risque d’être atteint par une avalanche qui se déclenche en amont. Il faut toutefois soulever les réserves suivantes:

Les cartes sont conçues pour des situations où l’on peut attendre des avalanches petites à grandes (taille 3), mais pas de très grandes avalanches. Compte tenu de cela, la sécurité en terrain non coloré est relative.

Les arêtes étroites ne sont souvent pas colorées. De tels passages peuvent toutefois être dangereux pour d’autres raisons, comme les corniches ou le risque de chute.

Les terrains recouverts de forêt dense n’ont pas été pris en compte, tandis que les terrains avec forêt clairsemée ou sans forêt ont été traités. En réalité, la structure de la forêt est dynamique, ce qui n’est pas considéré.

Les différences d’exposition et d’altitude, ainsi que les terrains de plus de 50°, n’ont pas été pris en compte.

Enfin, seul le terrain est pris en compte, mais pas les conditions, le degré de danger et la situation avalancheuse; en ce sens, les cartes sont statiques et ne tiennent pas compte du danger d’avalanches du moment.

Où trouver les cartes?

Les deux cartes des terrains avalancheux sont intégrées dans le module TOUR de White Risk (www.whiterisk.ch et appli) et disponibles avec une licence standard.

Pour plus d’informations sur les cartes, on suivra le lien www.slf.ch/avalanche-terrain-maps-fr.