Entre banalité et originalité

Rectification de la rédaction:

La publicité dans la revue inspire régulièrement des réactions. En réalité, le nombre de pages de publicité n’augmente pas. Au contraire. Un sommet a été atteint en 2011/2012, avec quelque 285 pages par an. Depuis, le nombre de pages de publicité a diminué pour s’établir à environ 255 pages par an, ce qui correspond aux valeurs de 2008-2010. Le nombre d’encarts a été réduit de deux tiers environ.

Feedback