L’appel des profondeurs

Canyoning. Le terme fait sa première apparition dans la revue «Les Alpes» dans l’édition d’août 1993. La discipline y est définie brièvement comme la descente dans des gorges et expliquée sur deux pages. Dans un article paru en 1994, il est question de «la descente des ravins en canyoning, sorte de cross-country-escalade-rappel en phase humide». En 2001, le CAS sort un guide, Canyoning-Touren Schweiz/Canyoning en Suisse/Canyoning – le vie svizzere, corédigé par Franz Baumgartner, guide de montagne de Frutigen et spécialiste de cette pratique. Le 23 novembre 2003, accompagné de son collègue guide Res von Känel (1962-2009), il effectue la première descente de la Gamchischlucht, au fond du Kiental, dans l’Oberland bernois. Cette gorge s’étend entre le Gamchigletscher et le replat de Gamchiboden, et l’eau du Gornerewasser y gronde jusqu’à 200 mètres sous la surface du sol. Au moment de s’élancer dans leur aventure de canyoning avec une corde de 120 mètres et une perceuse, les deux guides de montagne savaient certes où s’engager dans la gorge. Mais ils ignoraient s’il serait possible d’en ressortir sain et sauf.

Auteur

Daniel Anker

Daniel Anker est auteur et photographe. Cet historien bernois a rédigé une quarantaine de guides de randonnée à skis, de randonnée, de via ferrata et de VTT ainsi que des monographies sur de grands sommets suisses.

Feedback