Le CAS s’oppose à une nouvelle tyrolienne

L’Association centrale a fait opposition à la construction d’une tyrolienne de 1,3 kilomètre entre les Rochers-de-Naye et la Dent de Jaman. Tendue à 100 mètres au-dessus du sol, elle serait visible de loin à la ronde. En outre, la portion sud du tracé projeté se situe dans un site classé à l’Inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels d’importance nationale (IFP). Le CAS se montre critique à l’égard de la prolifération de telles installations artificielles de loisirs en montagne. Selon lui, elles devraient se limiter aux zones déjà équipées en infrastructures touristiques.

Feedback