Les perfs de l’hiver

Cet hiver, il y a eu de l’animation sur les blocs difficiles du Tessin. On note aussi quelques nouvelles longues voies mixtes.

Bloc

En décembre, Lukas Goetz, de Mastrils, a réussi le bloc de Fred Nicole Ragtime (8B+), à Amden. Le même mois, le Zurichois Martin Keller s’est adjugé Dreamtime (8C), qu’il convoitait depuis dix ans. En janvier, le Tessinois Giuliano Cameroni a ouvert une autre ligne à Cresciano, Crystal Ship (8C). En février, son frère Diego l’a imité en ouvrant Scacco Mato (8B), au même endroit. En décembre, il avait résolu General Disarray et réalisé la première de Division Bell (tous deux 8B) à Brione. En janvier, Nico Secomandi, de Coire, a résolu The Dagger (8B) à Cresciano et I Portici (8A+) à Osogna. En décembre, il s’était adjugé The Knowing (8B) à Magic Wood. Ishan Bhardwaj, de Zurich, est venu à bout de La Proue (8B) à Cresciano et d’Amber (8B) à Brione. En février, Andrea Kümin a escaladé Frank’s wild years (8A+) à Cresciano. Le même mois, Nils Favre, de Martigny, s’est offert un problème ultraclassique du Val Bavona, Off the Wagon (8B+), ainsi que Boogalagga (8B) et Big Kat (8B+) complet à Chironico. Sebastien Biner, de Nax, a lui aussi réussi Amber (8B) en mars à Brione, après avoir empoché Delusion of Grandeur (8B) en février à Chironico. Amber est également venu enrichir le palmarès de Nino Grünenfelder en janvier. Au cours des trois premiers mois de l’année, Philipp Geisenhoff s’est notamment adjugé les blocs suivants au Tessin et ailleurs: Tomba (8B+), The Dagger (8B/+), La Vie en Rose (8B) à Duggingen, Kubalik (8B), Amber (8B), Primitivo stand (8B), Conquistador direct (8B), Dreamtime stand (8A+), Kings of Sonlerto et Guilty of the Hilti (tous deux 8A+). En outre, il a résolu Santoku (8B) à Chironico à la troisième tentative.

Voies

Début mars, Cédric Lachat a escaladé la voie Le Cadafist à Saint-Léger-du-Ventoux, dans le sud de la France. Après qu’une prise a cassé, il propose d’en réévaluer la cotation à 9a/+. En février, il avait réussi Ça chauffe (9a) à Seynes. En décembre, il était parvenu à clipper le relais de Super Craquinette (9a+), toujours à Saint-Léger. Au même endroit, Katherine Choong est venue à bout de La ligne claire (8c+) en mars. En février, Nicola Vonarburg a réalisé les premières de Keplero (8b+) et de Link4Universe (8b) à Claro, au Tessin, et il a ouvert Il pianeta degli Dei (8b) à Cama.

Glace et mixte

En janvier, les alpinistes Dani Arnold et Roger Schäli ont réalisé la première d’une voie en glace dans la Mirrenflue, à Stechelberg: Exocet (300 m, Wi 6+, Expo, M6, A1). La voie passe sous un gros bloc similaire à celui qui se trouve au Cerro Standhardt, en Patagonie. C’est cela qui a inspiré les deux alpinistes pour baptiser leur voie. La longueur-clé offre une escalade sur une stalactique avec des appuis sur trois dimensions, mais très peu de possibilités d’assurage. Les relais et ancrages de rappel ont été équipés de spits.En janvier, Roger Schäli et Marcel Schenk ont effectué la première de Lila Luna, un départ direct de la cascade de glace Sot la sesa (M6 WI5+) à Mulegns. Toujours en janvier, Simon Chatelan et Nicolas Jaquet ont ouvert la voie en mixte Narsil (M10 WI5+) à la Breitwangflue. Dans la face nord du Stockhorn, Silvan Schüpbach et Simon Chatelan ont ouvert Tschechen Kombo (M8) sans spits.

Feedback