L’Europe sied bien aux jeunes Suisses

La relève suisse a créé la sensation début février lors des Championnats d’Europe de ski-alpinisme aux Marécottes. Avec douze médailles au total, le Swiss Team CAS a terminé en tête du classement par nations.

Le podium Cadets de la course individuelle faisait plaisir à voir aux Européens des Marécottes: le Vaudois Florian Ulrich en or, le Grison Patrick Perreten en argent et le Valaisan Aurélien Gay en bronze. Florian Ulrich remettait ça deux jours plus tard avec un deuxième titre de champion d’Europe dans le sprint. Mais ce n’est pas tout, car il fallait aussi compter avec le talentueux Thomas Corthay chez les Juniors. Le jeune Valaisan de Vollèges n’a pas volé le titre de champion d’Europe du sprint, laissant ses adversaires loin derrière. Notons encore les résultats prometteurs de la jeune Valaisanne Emilie Farquet. Après avoir frôlé le podium le vendredi dans la course individuelle chez les Cadettes, elle s’est adjugé le bronze en sprint le dimanche.

Epoustouflant Rémi Bonnet

Rémi Bonnet, double champion du monde Juniors 2015 en vertical et en individuel, était en forme aux Marécottes. Alors qu’il effectue sa première saison chez les Elites en catégorie Espoirs, le Gruérien a terminé la course individuelle avec le titre de vice-champion d’Europe Espoirs. Il lui a manqué cinq secondes pour monter sur le podium des Seniors, qui se mesuraient sur le même parcours.

Chez les Espoirs Dames, la Neuchâteloise Marianne Fatton a remporté l’or européen en sprint le dimanche, après s’être classée deuxième de la course individuelle le vendredi.

Presque un triplé chez les Elites

Ces Championnats d’Europe se seraient terminés sur un second triplé helvétique, chez les Elites cette fois, si l’Italien Robert Antonioli n’avait pas joué les trouble-fêtes dans le sprint. A l’issue d’une course spectaculaire, le champion du monde de la discipline s’est imposé devant les Valaisans Iwan Arnold, Martin Anthamatten et Yannick Ecœur, qui a échoué au pied du podium. Chez les Dames Elites, c’est la Française Laetitia Roux qui a privé la Suisse d’une médaille d’or, dans la course individuelle cette fois. La Vaudoise Jennifer Fiechter a dû se «contenter» de l’argent.

La Suisse meilleure nation

Avec douze médailles, la Suisse est ressortie meilleure nation de ces Championnats d’Europe. De quoi réjouir Bernhard Hug, chef de discipline et responsable de la relève Ski-alpinisme au CAS. Il voit dans ce résultat une juste récompense: «Le travail réalisé en amont dans les Centres régionaux commence à payer. Grâce à une relève forte, nous pouvons prétendre à des médailles dans toutes les disciplines et dans toutes les catégories.»

Pour voir tous les résultats:

Eclairage sur les catégories

En ski-alpinisme, les athlètes sont répartis en quatre catégories: ­Cadets (15-17 ans), Juniors (18-20 ans), Espoirs (21-23 ans) et Seniors (21 ans et plus). Les deux dernières forment l’Elite et se mesurent sur le même parcours. Les 21-23 ans sont classés à la fois chez les Espoirs et les Seniors. Ils peuvent remporter une médaille dans chacune des deux catégories.

Feedback