Zones de tranquillité glaronnaises exagérées

A propos de l’article«Glaris: 27% en zone de tranquillité», paru dans «Les Alpes» 7/2017

Selon les informations que je trouve sur le site Internet du Canton de Glaris en matière de zones de tranquillité, les indications que vous avez fournies ne correspondent pas à ce que publie officiellement le Canton de Glaris depuis le 1er juillet 2017.

La zone de protection de la faune de Kärpf n’a été que partiellement délimitée comme zone de tranquillité. Sur votre illustration, la station de ski et le site de randonnée à skis d’Elm figurent aussi dans la zone rouge, ce qui ne peut absolument pas être le cas pour une zone de tranquillité.

Prise de position de la rédaction:

Le chiffre de 27% a été calculé comme suit: env. 18,15% de district franc fédéral (dont la majeure partie appartient au district franc de Kärpf, dans lequel se situent également la station de ski d’Elm et une grande portion du site de randonnée à skis de Kärpf) et env. 8,55% de zones de tranquillité cantonales, ce qui donne au total env. 26,7% de la surface du canton. Des restrictions d’accès s’appliquent par conséquent sur près de 27% du territoire du canton. L’illustration provient du site Internet de la Confédération. Les deux jeux de données concernant les districts francs fédéraux («zones de protection de la faune») et les zones de tranquillité cantonales («zones de tranquillité») y figurent. Le titre a été simplifié pour des raisons de concision. Les jeux de données du site Internet de la Confédération seront aussi actualisés en début d’hiver 2017/2018.

Feedback