COVID-19

Afin que le risque d'accident reste aussi faible que possible, nous te prions d'effectuer une planification de course prudente et d'adopter un comportement défensif durant les courses. Les activités sportives durant les loisirs ne sont autorisées qu'en groupes distincts de cinq personnes au maximum (moniteur·trice compris).

Zone géologique 5a: Cristallin ancien du socle helvétique Ancien socle continental européen : gneiss, schistes, amphibolites

Différents types de gneiss avec quelques grandes intercalations d'amphibolites sombres

Le socle apparaît sous les sédiments des nappes helvétiques (zone géologique 4) dans deux zones étirées parallèlement à l'axe des Alpes; au SO les massifs du Mont Blanc et des Aiguilles Rouges, dans les Alpes centrales les massifs de l'Aar et du Gothard. Ces bombements sont le résultat d'un soulèvement plus marqué dans ces régions. Les roches de ces massifs peuvent être divisées en deux zones: d'une part les roches métamorphiques anciennes, voire extrêmement anciennes appelées cristallin ancien; d'autre part, à l'intérieur de ces roches, de grandes intrusions granitiques mises en place lors de l'avant-dernière orogenèse, voici 330-280 mio. d'années (zone géologique 5b). Les principaux gneiss du cristallin ancien du massif de l'Aar sont le cristallin d'Innertkirchen-Lauterbrunnen, le gneiss d'Erstfeld ainsi que la zone de Ferden, Guttannen et du Sustenhorn. Dans cette dernière, on trouve surtout des gneiss issus de roches sédimentaires extrêmement anciennes ayant subi plusieurs cycles métamorphiques. On y trouve également de grandes intercalations d'amphibolites sombres verdâtres, qui sont à l'origine du nom du Grünhorn et du Finsteraarhorn. Les amphibolites sont constituées de hornblende noire et de feldspath blanc, leur processus de formation n'est pas encore très bien connu.

Feedback