COVID-19

Depuis le 11 mai, les cabanes du CAS peuvent à nouveau ouvrir leurs portes et les courses de montagne sont également possibles - merci toutefois de respecter les directives en vigueur du Conseil fédéral ainsi que nos recommandations de conduite.

ZG 1: La chaîne du Jura et les calcaires jurassiques Roches sédimentaires marines, dont le calcaire clair apprécié des grimpeurs

Le Jura – une chaîne plissée de moyenne altitude, la dernière étape de la formation des Alpes.

Le Jurassique (de 201 à 145 Mio d'années) est nommé d'après la chaîne du Jura, car une grande variété de roches, parfois très riches en fossiles, s'y sont formées durant cette période. Formée par des plissements et des chevauchements lors de la dernière phase de la formation des Alpes, la chaîne du Jura comporte dans ses strates des roches aussi variées que calcaires, marnes, argiles, grès, dolomites, gypse et sel. Les roches tendres comme les marnes ou les argiles sont souvent couvertes de prairies, alors que les calcaires durs forment les falaises et les crêtes – ils sont pour ainsi dire le «squelette» de la chaîne du Jura. La couche de calcaire la plus importante est celle du Jurassique supérieur (appelé aussi calcaire du Malm). Avec jusqu'à 500 m d'épaisseur et sa patine claire, presque blanche, elle marque les paysages jurassiens. C'est dans cette roche que se situent presque tous les secteurs d'escalade.

Feedback