MAIGHELSHÜTTE SAC (GR), MIT DEM MOUNTAINBIKE

Sécurité en VTT Dix conseils

Aujourd’hui, le VTT connaît une grande expansion et devient LE sport de plein air bon pour la santé, qui permet de vivre des expériences variées, peu importe son niveau et son âge. Cette discipline de sports de montagne est aussi arrivée au CAS. Les recommandations suivantes t’aideront à faire face aux dangers que tu pourrais rencontrer lors de tes courses à vélo.

Ces dix points se fondent sur les recommandations du CAA et ont été complétés par les experts du CAS en matière de formation et de sécurité. Toutefois, ils ne remplacent pas les cours de formation (par exemple technique du VTT), qui te permettent d’acquérir d’importantes bases, d’élargir tes connaissances et d’améliorer ta technique sous le regard de personnes formées.

Dix conseils

1. En forme en VTT

Le VTT est un sport d’endurance. L’effort bénéfique que cela représente pour le cœur et le système circulatoire exige que l’on soit en bonne santé et capable d’estimer ses capacités. Evite d’être pressé par le temps et augmente progressivement l’intensité et la longueur de tes sorties.

2. Planification soigneuse

La littérature spécialisée, les cartes, internet et les experts sont des sources d’informations utiles pour choisir une course qui corresponde à ta forme physique et à tes capacités techniques. Veille toujours à ce que les courses soient adaptées au groupe, aux prévisions météo et aux conditions du moment. Vététistes solitaires, attention: de petits incidents peuvent se transformer en situations d’urgence graves.

3. N’emprunter que les chemins adaptés

Ne roule pas à travers les prés, ce qui engendre des dégâts dus à l’érosion. Ne circule que sur les routes et chemins appropriés et respecte les règles et restrictions d’accès locales afin d’éviter les conflits avec les propriétaires de terrains et de sentiers ainsi que d’autres amateurs d’activités en plein air.

4. Contrôle ton vélo

Avant chaque sortie, contrôle les freins, la pression de gonflage, la selle, les roues, les suspensions et le système de vitesses de ton vélo. Un service annuel effectué dans un magasin spécialisé permet de garder ton vélo en bon état. Veille à avoir une bonne position sur le vélo.

5. Equipement complet

Il faut prendre avec toi des habits chauds, des protections contre le vent et la pluie, un kit de réparation et une trousse de premiers secours, ainsi qu’un natel (numéro d’urgence européen: 112), une lampe et suffisamment à manger et à boire. Des gants et des lunettes protégeront tes mains et tes yeux. La carte et le GPS sont de précieux outils d’orientation.

6. Toujours porter un casque

A la montée comme à la descente, il faut toujours porter un casque! En cas de chute ou de collision, cela peut t’éviter des blessures à la tête, voire te sauver la vie. Les protections (coudes, genoux, dos...) peuvent prévenir les blessures.

7. Les piétons ont la priorité

Respecte les piétons en te manifestant assez tôt et en réduisant ta vitesse. Arrête-toi si nécessaire. On est mieux vu en disant bonjour. Pratique le VTT en petits groupes et évite les chemins où les randonneurs sont nombreux.

8. Contrôle ta vitesse

Adapte ta vitesse à chaque situation. Sois attentif et prêt à freiner, car il faut s’attendre à tout moment à un obstacle imprévu. Les cours de VTT permettent d’apprendre la technique pour rouler et freiner.

9. Ne pas laisser de trace

Freine de manière contrôlée pour ne pas bloquer les roues, ce qui érode le sol et endommage les sentiers. Emporte tes déchets avec toi et évite de faire du bruit.

10. Respecter les animaux

C’est au crépuscule que les animaux sauvages se nourrissent. Roule donc de jour pour éviter de les déranger. Approche-toi des animaux au pas et referme les clôtures derrière toi.

 

Feedback