Le Prix d'art du CAS décerné à Gerber et Bardill Recherche de traces dans une zone périphérique

Le couple d'artistes grisons Gerber et Bardill remporte le Prix d'art 2020 du CAS. Le jury honore ainsi leur « réflexion pertinente » sur les régions de montagne. Leurs œuvres multimédias des 20 dernières années sont présentées à partir du 11 septembre dans l'exposition « Fragmentarium Alpinum » au Musée alpin suisse.

Le couple d'artistes Gabriela Gerber et Lukas Bardill a convaincu le jury du prix d'art 2020 du CAS. Leur travail se distingue par sa légèreté pleine d'humour ainsi que par l'acuité analytique de leur recherche de traces en montagne. Selon le jury, ils transforment par leur travail le terme abstrait de « paysage » en art concret.
Dans un milieu préalpin apparemment insignifiant, aux sommets boisés, aux sous-bois en lisière de forêt et aux villages des régions de montagne, cette équipe d'artistes aux racines grisonnes traque des sujets, tous sens en éveil. Par leur mise en scène à plusieurs niveaux, ils veulent aiguiser la perception des spectatrices et des spectateurs. Leurs images permettent ainsi une approche différente de l'univers (pré-)alpin. Elles invitent à réfléchir sur la relation que l'homme entretient avec la nature. 

Dans « Fragmentarium Alpinum », à la salle « Biwak » du Musée alpin de Berne, le couple d'artistes présente des œuvres des 20 dernières années qui n’ont été montrées à ce jour que de façon isolée et crée de nouvelles relations entre elles. Un mur de la salle présente 23 œuvres vidéo sélectionnées qui forment un nouvel ensemble. Un champ visuel, composé de 23 écrans plats de différentes tailles, montre des dessins animés, des animations en « stop-motion » et des montages complexes datant de la phase de création allant de 1998 à 2020. Les œuvres portent des titres tels que « Mäher », « Kessel », « Tschutt », « schrägaufwärts zu gutem Stand », Automobile », « grosses Waldstück ». L'installation vidéo à laquelle se superpose un paysage sonore peut déclencher chez le spectateur une sensation imprévisible soit de sens, soit d'absurdité. Bien qu'impossible à prédire, il est cependant fort probable que sa vision du paysage, de la montagne, et ainsi de la compréhension culturelle de ce que nous appelons les Alpes, se trouve affranchie de préjugés grâce à cette expérience. 

Cérémonie publique de remise du Prix et vernissage : Jeudi, 10 septembre 2020 au Yehudi Menuhin Forum Bern (vis-à-vis du Musée alpin).

Exposition : « Fragmentarium Alpinum » de Gabriela Gerber et Lukas Bardill à l’occasion de la remise du Prix d’art du CAS. Musée alpin suisse, Helvetiaplatz 4, Berne. Du 11 septembre au 18 octobre 2020. 

A propos de lauréats du Prix

Gabriela Gerber (*1970) a étudié les beaux-arts à la Haute école des arts de Zurich de 1999 à 2003. Lukas Bardill (*1968) a étudié les beaux-arts à la School of Art and Media Design F + F de Zurich de 1993 à 1997 et a effectué un MAS en art et design à l'Université de Berne de 2008 à 2010. Ils travaillent ensemble depuis 1997 et ont, en tant qu'équipe d'artistes, remporté le Swiss Art Award en 2004 et le Prix culturel Manor en 2005. 

Prix d’art du CAS

Le Prix d'art du CAS est une distinction décernée à des réalisations artistiques remarquables qui mettent en scène les montagnes. Des artistes des quatre régions linguistiques peuvent y participer, que leurs œuvres relèvent de la littérature, des arts plastiques, de la photographie, du cinéma, de la musique, de la danse ou du théâtre. Le CAS attribue ce prix d'une valeur de 10’000 francs tous les trois ans. En 2020, il sera déjà attribué pour la huitième fois.

Feedback