Appa Sherpa. Onze ascensions victorieuses de l’Everest

Onze ascensions victorieuses de l' Everest

Originaire de Thame, Appa Sherpa peut se prévaloir d' un palmarès qui laisse rêveur: onze ascensions victorieuses de l' Everest. Sa longue expérience fait de lui l' homme probablement le mieux placé pour guider sur l' Everest et évaluer la condition d' un homme en haute altitude. Son amitié pour Jean Troillet et Stéphane Schaffter l' a incité à accompagner, ce printemps, la nouvelle expédition genevoise sur l' Everest.

D' origine tibétaine, Appa Sherpa est né le 20 janvier 1957, à Thame, dans le Solukhumbu au Népal, pays où 40% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Le village de Thame se trouve sur la fameuse route de l' exil des Tibétains vers le Népal. Ces derniers, après avoir traversé les glaces du Nangpa La à 5716 mètres d' altitude sur la frontière entre le Tibet et le Népal, descendirent vers le Népal en suivant la rivière du Nango Tsangpo pour rejoindre la capitale des Sherpas « Namche Bazar ».

Thame est aussi à la confluence de deux classiques du trekking, le Rolwaling et le Khumbu. C' est un village typique où les habitants cultivent encore leurs terres, au contraire du Khumbu, où les bénéfices du tourisme poussent les Népalais de cette région à abandonner leurs exploitations.

Un enthousiasme réel pour l' alpinisme Appa est le quatrième d' une famille de cinq enfants. Son père, Lobsang Sherpa, est décédé lorsque Appa avait 12 ans. Après avoir suivi sa scolarité en népalais, il apprend l' anglais tout en continuant à converser en tibétain au sein de sa famille. La plupart des habitants de sa vallée travaillent comme sherpas avec, cependant, un intérêt plus ou moins prononcé pour la haute altitude. Il semble néanmoins, à observer Appa sur le terrain, que son enthousiasme pour l' alpinisme soit chez lui bien réel. Ainsi, à l' image de Norgay Tenzing, devenu un fidèle ami de Raymond Lambert, Appa Sherpa se fait peu à peu inviter par des amis d' expédi, au Japon et aux Etats-Unis.

Les débuts Dès 1996, après avoir travaillé en tant qu' indépendant au service de diverses expéditions, il est contacté par les meilleures agences de Katmandou qui cherchent à s' attacher ses compétences. Son choix se porte sur Asian Trekking, l' une des plus réputées, dont le directeur est, tout comme lui, originaire du Khumbu. Petit bonhomme toujours souriant, père de 4 enfants, il est probablement le seul à pouvoir prétendre guider sur l' Everest.

Il fait ses débuts sur l' Annapurna, en 1987, où il accompagne des grimpeurs japonais qui ouvrent une voie sur la face sud, en hiver. Au printemps 1988, il atteint pour la première fois l' altitude de 8000 mètres en compagnie d' une expédition mixte, composée de Japonais, de Chinois et de Népalais, sur le versant népalais de l' Everest. Il parvient pour la première fois au sommet de l' Everest, le 10 mai 1990, au sein d' une expédition organisée par Rob Hall, durant laquelle le fils d' Hillary atteint le sommet ainsi que trois autres personnes. La même année, il est au sommet du Cho Oyu avec une expédition espagnole!

Signe particulier: l' Everest Dès lors, l' Everest va devenir sa spécialité. Pas moins de onze ascensions. Celles-ci ont lieu en 1990, 1991, 1992 ( une fois au printemps et une fois en automne ), 1993, 1994, 1995. En 1996, Appa construit sa maison à Thame. Il retrouve le sommet de l' Everest en 1997, 1998, 1999 ( son premier Everest par le versant du Tibet ). En l' an 2000, il réalise sa 11 e ascension du toit du monde par le col Sud. Il est ainsi, aujourd'hui, le meilleur connaisseur de ce sommet. En retrouvant ses amis suisses, Jean Troillet et Stéphane Schaffter, pour le cinquantenaire de la tentative de Lambert et Tenzing, Appa ne vient pas tenter un nouveau record. Bien au contraire! C' est à un réel camarade que le film Sur les traces de mon père a fait appel pour cette aventure et c' est pour cette raison qu' Appa a privilégié cet engagement, alors qu' il avait en main des propositions plus intéressantes sur le plan financier. Rien n' est moins sûr d' ailleurs que de voir Appa Sherpa une douzième fois sur le toit du monde. En effet, ce dernier s' est engagé à respecter les vœux de sa femme, qui sont ceux de ne pas tenter le sommet. a

Dominique Roulin, Presinge Appa Sherpa, onze ascensions de l' Everest à son actif, a retrouvé ses amis suisses pour une nouvelle ascension du toit du monde Appa Sherpa et Jean Troillet lors d' une expédition menée par ce dernier en 1997 Photos: Dominique Roulin LES ALPES 5/2002 Vue du massif du Monte Cinto depuis le Capu d' Ortu

« La Corse est une montagne dans la mer. Randonner sur l' Ile de Beauté, c' est chercher son chemin dans le maquis des légendes et des réalités .» e bateau se nomme Le Napoléon, ce qui ne surprend guère quand on appareille pour la Corse. Ce qui étonne, quand on accoste, c' est ce contrôle douanier qui fait soudain douter que l' Ile de Beauté soit bel et bien un département français. Mais quand, sur la première terrasse de café, le garçon fait ses allées et venues en chantant « La belle de Cadix », voilà qui met la puce à l' oreille: la Corse ressemblerait-elle vraiment à son image?

La réalité, si l'on sait observer discrètement, dépasse souvent les mythes. La preuve? Ce vendredi-là, la poste de Calvi était close. Collé sur le rideau de fer, le billet suivant: « Suite à de nombreuses prises d' otages, le personnel, par

L

T E X T E / P H O TO S André Girard, Valangin

Feedback