Ascensions dans les Alpes allemandes

Remarque : Cet article est disponible dans une langue uniquement. Auparavant, les bulletins annuels n'étaient pas traduits.

Hasso Lutz Gehrmann, Eggenfelden ( Allemagne ) Meme si l' Allemagne ne possède qu' une partie minime des Alpes, comparativement aux autres pays alpins, elle renferme pourtant plus d' un trésor, que ce soit pour l' alpiniste chevronné, pour le simple promeneur ou pour l' amateur d' excur de moyenne difficulté. 120 sommets dépassent les 2000 mètres, mais aucun n' atteint le point 3000. La Zugspitze, le plus haut sommet allemand, reste au-dessous avec ses 2964 mètres. C' est en vain qu' on chercherait de grands glaciers ou meme des parois de glace. En revanche, les parois rocheuses comptent parmi les plus hautes des Alpes orientales et meme parmi les plus grandes et les plus puissantes des Alpes entieres.

L' accord réciproque entre CAS et DAV au sujet des taxes de cabanes va encourager les alpinistes suisses à se rendre en Allemagne. C' est à eux que je voudrais presenter les excursions connues et surtout les ascensions moins célèbres mais non moins intéressantes. Nous mentionnerons également certaines vallées, cabanes et voies importantes. La présente description s' en tient à la classification habituelle des Alpes allemandes: Alpes de Berchtesgaden, Alpes bavaroises et Alpes de l' All.

Voyons tout d' abord les Alpes de Berchtesgaden.

Bien que la plus grande partie d' entre elles se trouve sur sol autrichien, y compris leur point culminant, le Hochkönig ( 2941 m ), leurs meilleurs « morceaux » font partie de l' Etat libre de Bavière. Pays de Berchtesgaden, pays des lacs verts, des sommets calcaires dresses vers le ciel et des légendes! La plus haute montagne, le Watzmann nimbe de légendes, tröne à 2713 mètres au-dessus de la vallée. Sa paroi est, haute de 1800 metres ( paroi de Barthelemy ), est la paroi rocheuse la plus haute des Alpes orientales; elle tombe d' un coup jusqu' au Königsee dont elle forme le décor de parade. La paroi est du Watzmann est celebre, helas! tristement celebre. Plus de 70 personnes ont perdu la vie en tentant de la vaincre. Un guide de Ramsau, Johann Grill-Kederbacher, qui fit aussi l' ascension du Weisshorn en Valais en 1883, la gravit le premier, le 6 juin 1881, avec un touriste de Vienne nomme Schück. Le point de depart de l' ascension est la cabane forestiere et le restaurant de St-Barthelemy qu' on atteint par bateau de Königsee. II y a 4 voies principales dans cette paroi geante: la voie de Kederbacher, celle des Salzbourgeois, des Munichois et de Berchtesgaden. Cette derniere passe pour etre la plus facile ( III ), mais il faut compter tout de meme sept heures de varappe dans de bonnes conditions. Du reste, il ne convient de se 1La Zugspitze ( 2964 m ), la plus haute montagne de VAllemagne 2En descendant du Hochkalter. Au centre de la photo: Reiteralm. A l' arrière, à droite: Hochstaufen et ^wieset 3Sur le glacier crevasse du Blaueis dans les Alpes de Berchtesgaden hasarder dans cette paroi que dans les meilleures conditions possible, avec un équipement irréprochable, une grande habitude et par un temps sür. En effet, les dangers sont reels, le nombre annuel de victimes le prouve bien. Mais le Watzmann offre aussi des possibilités d' ascen moins périlleuses, par exemple l' ascension des 3 sommets du Watzmann ( II ). On part de la cabane Watzmann ( 1930 m ), et on atteint le Hocheck, puis le Sommet du Milieu et le Sommet Sud. De là, on descend sur la cabane Wim-bachgries ( 1327 m ). Jusqu' ici, il faut compter environ sept heures, puis on arrive par la vallée du Wimbach, à Ilsank. Après l' escalade de la paroi est également, on redescend soit sur la cabane Watzmann, soit sur celle de Wimbachgries. Quittons maintenant le Watzmann pour nous tourner vers son voisin du nord, le Hochkalter ( 2607 m ). Sur sa face nord se trouve le glacier le plus septentrional des Alpes, le Blaueis. Il a environ i kilometre de long, 300 mètres de large et présente une pente maximale de 55 degrés; il est très crevasse, mais offre tout de meme une possibilité d' ascension combinée pour le Hochkalter. La cabane Blaueis, bätie à mi-parcours ( a 1750 m ), facilite l' ascension. On l' atteint de Ramsau par un chemin facile. Il ne faut pas oublier la face est ( V ) du Hochkalter qu' on peut escalader à partir de la vallée du Wimbach déjà mentionnée. Au nord du Hochkalter s' élève le plateau de la Reiteralpe. Si ses sommets ne s' élèvent qu' à 2300 mètres, les parois de 600 mètres qui limitent au nord ce plateau karstique, riche en dolines, offrent des possibilités de varappe du plus haut degré de difficulté. On rencontre les memes difficultés en prenant Parete sud, la voie directe du Grand Mühlsturz-horn, un des sommets de la Reiteralpe. Cette voie fut ouverte en 1936 par Toni Kurz et son compagnon Hinterstoisser, qui perdirent la vie plus tard dans la paroi nord de l' Eiger. L' Un ( 1975 m ), riche en légendes, présente, lui aussi, à cöte de ses glacières, des possibilités de varappe du plus haut degré ( par la face sud ).

Nous ne voulons pas quitter la contrée de Berchtesgaden sans mentionner le Hoher Göll ( 2522 m ). En plus de grottes longues de plusieurs kilomètres, il présente au varappeur chevronné des voies extremement difficiles sur son flanc ouest baptise la Voie de l' entonnoir, mais il offre aussi à l' alpiniste moyen la voie normale, par la cabane Purtschell ( 1692 m ). Voici une course intéressante: ascension par la Voie du cordonnier et descente par le Sentier des Salzbourgeois.

Le skieur de tourisme trouve aussi son compte dans les Alpes de Berchtesgaden. La Grosse Reib' n, une excursion qui passe par la Mer de pierres et va jusqu' au Hochkönig, nécessite plusieurs jours d' efforts, et on la nomme souvent la Haute Route allemande.

Nous prenons congé des Alpes de Berchtesgaden pour faire la connaissance du Werdenfelser Land, qui fait partie des Alpes bavaroises.

Son point culminant est la Zugspitze ( 2964 m ), la plus haute montagne d' Allemagne. Le sommet en est enlaidi par d' affreux bätiments et on y accede par us chemin de fer à crémaillère et deux téléphériques. Ceux-ci permettent le ski d' été sur la Zugspitzplatt. Mais ce sommet n' est pas qu' une attraction touristique; il est reste malgré tout une region d' alpinisme. La voie normale, partant de Garmisch-Hammersbach, nécessite six à sept heures d' efforts et passe par le Höllental et sa cabane. Du sommet on jouit d' une vue splendide sur la chaîne enneigée des Alpes centrales. On peut aussi prendre l' arete, c' est une jolie voie nommee .Voie du jubilé. On prend le téléphérique de Hammersbach qu' au Kreuzeck ( 1750 m ); de là, on suit le chemin qui passe par les Schöngänge et le sommet de l' Alpspitze ( 2628 m ), le blason de Garmisch-Pa-tenkirchen. A ce moment commence la Voie du jubilé, une longue varappe aérienne ( II ) qui mene, en huit heures environ, au sommet de la Zugspitze. Il faut prévoir un bivouac pour cette escalade et etre bien équipe. La Voie du jubilé est une des plus belles aretes des Alpes allemandes. 1 4Dans la paroi sud-est du Grand Mühlsturzhorn ( 2235 m ). Alpes de Berchtesgaden 5La paroi nord de la Schönanger spitze ( Wetterstein ). Le lac Eib Photo: Hasso Lutz Gehrmann, Eggenfelden ( Allemagne ) II existe en outre une voie moins connue pour atteindre la Zugspitze; la montée par le Reintal et la cabane Knorr ( 2051 m ), juste au-dessous de l' impressionnante paroi nord du Hochwanner. L' arete du Waxenstein qui, de la Zugspitze, oblique vers le nord, exige une varappe très difficile. Bien que de faible altitude, les Riffelspitzen, la Schönanger- et Schöneckspitze ( 2273 et 2258 m ) ont au nord des parois de 600 mètres qui exigent la maitrise des Ve et VIe degrés. Par le versant sud cependant, on peut atteindre ces sommets en partant du Höllental et gräce à une varappe de moyenne difficulté. L' arete du Waxenstein présente un parallèle avec la Voie du jubile.

II faut mentionner encore un but d' escalade réserve aux alpinistes chevronnés, situé dans le Wetterstein: la paroi nord du Hochwanner ( 2746 m ) qui domine le Reintal de 1400 mètres. Si ce belvédère est facile à atteindre de la cabane Knorr par la selle de Kothbach ( Vi heure ), la paroi nord exige, quant à elle, huit à dix heures de varappe du degré V +. C' est une des grandes courses des Alpes allemandes. Dans les cercles de forts alpinistes, on escalade souvent la paroi sud de la Schüsselkarspitze ( 2538 m)-(V—VI ), un des terrains d' exercice préférés du Wetterstein. La Dreispitze de Partenkirchen ( 2633 m ) avec ses trois sommets lui dispute la faveur des alpinistes. Elle offre, en plus d' une voie normale facile, partant de la cabane Meiler et qu' on appelle voie de Hermann von Barth ( 2 h ), des voies du plus haut degré de difficulté. Pour sa part, YOfe-lekopf ( 2469 m ) est aussi un terrain d' escalade de premier ordre. Il offre à chacun quelque chose; mais sa face sud, aux parois hautes de 650 mètres, est réservée aux grimpeurs expérimentés. La série des grandes courses dans le Wetterstein pourrait s' allonger sans fin. Mentionnons encore le petit et le grand Waxenstein, la Scharnitzspitze, la Gehrenspitze et le Musterstein. Le Karwendelgebirg, situé à Fest du Wetterstein, est digne de figurer dans ce répertoire, bien 5 qu' il n' appartienne à l' Allemagne que pour une faible part. La station la mieux située de cette région est Mittenwald. De cette petite ville pittoresque, célèbre par ses luthiers, le téléphérique du Karwendel nous mène jusque sous le sommet de la Karwendelspitze occidentale ( 2385 m ). Mittenwald est avant tout une station idéale pour le promeneur, qui trouvera dans les environs un riche éventail d' excursions faciles, que ce soit une course d' une journée au Wörner ( 2476 m ) ou à la Lindenspitze du nord, facile à atteindre. Et pour le très fort alpiniste, la paroi nord de la Viererspitze ( 2053 m ) avec ses surplombs offre des voies de la plus grande difficulte.

D' autre part, la réserve naturelle de Karwendel offre une diversion bienvenue; elle passe pour etre la plus grande et la plus belle réserve des Alpes orientales et abrite une flore et une faune fort riches; l' aigle royal, si rare, s' y trouve encore.

Les Alpes de l' Allgäu termineront ce tour d' ho. Plus proches de la Suisse que les Alpes de Berchtesgaden et le Wetterstein, elles sont situées à la limite de la foret de Bregenz, près du Lac de Constance.

L' Allgäu est le pays des lacs. Nommons simplement le Bannwaldsee, le Hopfensee, l' Alpsee et le Forggensee. Des päturages verts grimpant haut sur les versants donnent à cette contrée son caractère spécifique, mais les formes abruptes n' y manquent pas non plus. Les stations principales sont Füssen et Oberstdorf. Les points culminants sont le Grand Krottenkopf ( 2657 m ), le Hohes Licht ( 2652 m ) et la Mädelegabel. Le Bockkarkopf et l' imposante Trettachspilze ne sont qu' un peu moins élevés. Les sommets de l' All sont faits pour le promeneur. Ainsi on met deux heures et demie pour atteindre la Mädelegabel par le chemin trace de la Waltenbergerhaus; de meme pour le Hochvogel, à partir du Luitpoldhaus. La aussi, le chemin est balise. Il faut compter également deux heures et demie pour escalader le Grand Krottenkopf de la cabane des Kemptner. La Trettachspitze est plus difficile à atteindre. On prend l' arete nord en partant de la Waltenbergerhaus. Cette arete, de difficulté II—III, exige trois heures d' efforts de la cabane. Il ne faut pas oublier parmi les sommets de l' Allgäu la Hofäts aux 4 sommets, une montagne de 2269 metres couverte de päturages très raides ( jusqu' à 70 degrés ) qui exigent souvent l' emploi de souliers cloutés. Une montagne austere qui n' a pas de versant facile, pas de point faible! Son ascension se fait à partir de Gerstruben ( 1154 m ). De là, on prend la crete sud-est ( II ) et on arrive en trois heures au sommet de cette montagne dont l' aspect est unique.

Pour terminer, j' aimerais recommander aux amateurs de parcours aériens le Chemin de Heilbronn. Il part de la cabane de Rappensee ( 2091 m ), escalade plusieurs sommets et aboutit à la cabane des Kemptner ( 1845 m)- C' est un des plus célèbres parcours aériens des Alpes calcaires du nord.

Si l' Allemagne ne possède qu' une petite part des Alpes et que ses sommets ne peuvent se mesurer aux géants suisses, elle offre pourtant de belles courses de montagne de difficultés diverses. Il ne m' a pas été possible de donner un repertoire exhaustif de toutes les courses de quelque importance que l'on peut réaliser dans les Alpes allemandes; ce n' était pas là mon intention. Je me suis limite à quelques courses connues et moins connues en essayant de donner des indications et des suggestions.

Ne devons-nous pas souvent de très belles courses à une simple suggestion que nous avons suivie?

Guides, cartes et autres informations Les stations mentionnées dans le texte sont, pour la plupart, le siege d' un bureau des guides. L' auteur est pret à donner des renseignements plus détaillés í. L' échelle des degrés de difficulté correspond à celle de l' UIAA.

1 Hasso Lutz Gehrmann, Landshute Strasse to, D-833 Eggenfelden.

Führer Berchtesgadener Alpen ( Zeller/Schöner ) und Kl. Führer BV-Wanderkarte ( Nr. io ) Berchtesgadener Alpen Kompass-Wanderkarte ( Nr. 14 ) Berchtesgadener Alpen IRO-Wanderkarte ( Nr. 826 ) Berchtesgadener Land BV-Tourenblätter, Mappe 2 Alpenvereinsführer Wetterstein ( Pfanzelt ) und Kl. Führer ( Voelk ) AV-Karte Wetterstein 1:25000 in 3 Blättern Freitag-Berndt-Touristen-Wanderkarte, Wettersteingebirge, Blatt 34 BV-Tourenblätter, Mappe 1 Alpenvereinsführer Karwendelgebirge ( Klier/März ) und Kl. Führer BV-Tourenblätter, Mappe 1 Alpenvereinsführer Allgäuer Alpen Karte Allgäuer Alpen 1:50000 mit Kurzskiführer BV-Tourenblätter, Mappe 3 Les guides alpins et les cartes mentionnés ci-dessus peuvent etre obtenus auprès des Editions Rudolf Rother, D-8 Munich 19, Landshuter Allee 49.

Traduit de 1' allemand par Annelise Brocard

Feedback