Au musée en télécabine

En 1988, lorsque Kurt Felix fit la surprise d’une maquette de kiosque au Cervin à Reinhold Messner, ce dernier menait depuis des décennies une campagne virulente contre la défiguration des Alpes. Ce kiosque ne fut donc pas une plaisanterie à son goût.

Ses détracteurs diraient aujourd’hui qu’il a changé de philosophie avec son musée Corones, à l’origine d’âpres polémiques. Ce nouveau musée, dessiné par l’architecte iranienne Zaha Haidid, se dresse désormais à l’altitude de 2275 mètres sur le Kronplatz, dans le Tyrol du Sud. Ce monument de béton n’a cependant pas été érigé au milieu d’un paysage naturel inviolé, mais sur un sommet qui est l’un des centres de sports de neige les plus fréquentés de l’arc alpin en hiver. Au Corones, on traverse 250 ans d’histoire alpine à travers les équipements d’alpinistes renommés, dont Messner lui-même. On accède au musée directement depuis la télécabine. Informations: messner-mountain-museum.it.

Feedback