Bémoliser encore la performance de l’humain

A propos de la série «Notre faune aux superpouvoirs» et du volet consacré à la truite de lac, paru dans «Les Alpes», 11/2018

Membre du CAS depuis plusieurs années, mais résidant en région parisienne – donc un peu «éloigné» de vos belles montagnes –, je lis chaque mois votre revue, ce qui me permet de rêver d’y être un peu plus souvent!

Votre rubrique comparant les performances de l’Homme à celle de la faune me distrait toujours et nous rappelle surtout qu’une grande humilité reste de rigueur... D’autant qu’il y a lieu de bémoliser encore la performance de l’Homme: dans le numéro de novembre, vous prenez le cas d’un sauteur en hauteur exceptionnel dont le record n’a jamais été égalé depuis plus de 20 ans, alors que toute la population des truites, ou presque, réalise le saut indiqué.

Feedback