Championnats du monde de skialpinisme. Le Swiss Team se range derrière l'Italie

Championnats du monde de ski-alpinisme

Avec une moisson de 10 médailles étoffée d' un titre mondial en Vertical Race, le bilan du Swiss Team est globalement positif au terme de la troisième manche des Championnats du monde de ski-alpinisme qui s' est déroulée sur les sites de Crissolo et Artesina, dans le Piémont. Seul bémol: la Suisse a cédé son sceptre de leader mondial à l' Italie.

Leader mondial du ski-alpinisme en 2004 et 2005, la Suisse a cédé sa première place à l' Italie au terme de la troisième manche des Championnats du monde qui se sont déroulés dans la province de Cuneo, au cœur du Piémont, durant la première semaine de mars. Cette passa-tion de témoin n' émeut cependant pas l' entraîneur national, le Fribourgeois Jean-François Cuennet: « Nous pouvons nous estimer satisfaits d' être deuxièmes. J' ai même pensé que nous glisserions à la troisième place derrière la France qui a fait très forte impression chez les messieurs. Avec Blanc, Brosse, Sbalbi, Perrier et Gachet, elle dispose de coureurs en pleine maturité, avec lesquels il est diffi -cile de rivaliser. Dans la course par équipes, une médaille aurait été accessible si Alexander Hug ( Sargans ) avait bénéfi cié de sa forme de janvier. Je retiens aussi la progression des jeunes Yannick Ecœur ( Morgins ) et Alain Rey ( Gryon ). » Relevons aussi que le Glaronais Rico Elmer jouait une médaille et le titre mondial lors de l' épreuve individuelle au moment où celle-ci a été interrompue à cause d' une avalanche. Une coulée de quelque 100 mètres qui n' a fort heureusement causé aucune victime.

Dur, l' après Moretti!

Côté féminin, le retrait des jumelles sédunoises Cristina et Isabella Moretti au terme de l' hiver 2005 n' a pas entièrement été compensé. Face à l' émergence des Transalpines Roberta Pedranzini, Francesca Martinelli et Gloriana Pellissier, seule Catherine Mabillard a soutenu la comparaison. L' expérimentée Cha-blaisienne a empoché trois médailles: une d' argent et deux de bronze. Nathalie Etzensperger s' est elle aussi montrée à la hauteur. La coureuse à pied de Brigue découvre cet hiver le ski-alpinisme. Mais, à 39 ans, diffi cile de parler de relève. « Nous espérons que l' arrivée de la fon-deuse Natascia Leonardi relancera notre groupe, enchaîne Jean-François Cuennet. La Tessinoise a envie de s' investir dans cette discipline. Cela dit, ce souci de relève féminine concerne actuellement toutes les nations, sauf l' Italie. » Reste qu' avec une moisson de dix médailles ( toutes catégories confondues ), dont une en or grâce à Natascia Leonardi à la Vertical Race, le bilan global reste plus que positif.

Relève et recrutement de nouveaux talents

Responsable de la relève au sein du Swiss Team, le Bas-Valaisan Guy Richard a apprécié l' amélioration des performances Marc Pichard ( à droite ) en compagnie d' Emilie Gex-Fabry ( médaillon ). Cette dernière remportera la médaille de bronze dans la catégorie juniors, Vertical race Photos: Gér ar d Ber thoud dans les catégories espoirs et juniors: « Les courses sont très serrées. Au moment de la neutralisation de l' épreuve individuelle, six garçons se tenaient en moins d' une minute chez les espoirs. » Constat tout aussi satisfaisant chez les jeunes Helvètes. Foin d' oreiller de paresse cependant! Guy Richard pointe l' index sur un souci récurrent: la détection de nouveaux talents. « Notre sport jouit d' une très belle popularité. On le constate dans la fréquentation des courses, en hausse permanente, sauf chez les juniors cette année. En outre, nous n' avons accueilli qu' un seul nouveau cadet ( ndlr: Mathieu Tissière ) cet hiver dans les cadres nationaux. C' est trop peu! » La panacée existe-t-elle? « Nous devons impérativement élargir notre palette aux régions autres que le Valais et Fribourg. Notamment en Suisse alémanique. La concrétisation de cet objectif passe par la création d' un centre de formation. » Une charge qui incombe au tout nouveau chef de discipline, le Bernois Rolf Zurbrügg, nommé en novembre dernier. « Exploitons le bel engouement popu laire dont jouit notre sport pour détecter de nouveaux talents et former des entraîneurs. Nous avons encore du pain sur la planche! », conclut Jean-François Cuennet. a Gilles Liard, Sâles Médaille d' or de la première manche des Championnats du monde de ski-alpi-nisme – Vertical race –, pour la Tessinoise Natascia Leonardi Marie Troillet ( SUI ) a remporté la médaille d' argent dans la catégorie Espoirs féminins Séverine Pont précède Catherine Mabillard ( médaillon ), qui emporte le sac de sa coéquipière, lors de la deuxième manche des Championnats du monde. Elles remporteront la médaille de bronze dans la catégorie Dames équipe Le Junior Cyrille Fellay a remporté la médaille d' argent lors de la Vertical race, course qui compte un dénivelé de 570 m pour cette catégorie

Vie et loisirs en montagne

Vita e tempo libero in montagna

Leben und Freizeit im Berggebiet

Feedback