Conditions difficiles au Chaltwasserpass

A propos de l’article «Far west à la frontière sud», paru dans «Les Alpes» 10/2017

Cet été, une collègue et moi avons marché du col du Nufenen au Simplon. Lors de la dernière étape entre l’Alpe Veglia et le Chaltwasserpass, la visibilité était malheureusement mauvaise. Le chemin est balisé à peine jusqu’au glacier; ensuite, il n’y a plus de marques. En outre, il n’y a pas non plus de balisage dans les parois en dessus du glacier (gros points rouges ou bleu-blanc). Cette absence de balisage et la mauvaise visibilité nous ont forcés à passer par la Forca d’Aurona. En outre, le glacier est en grande partie découvert de neige au début de l’été déjà, et il est conseillé d’avoir avec soi crampons et piolet.

Feedback