Courses nocturnes de ski-alpinisme. Un complément intensif

Un complément intensif

Courses nocturnes de ski-alpinisme

Les épreuves nocturnes de ski-alpi-nisme se multiplient d' année en année. Cet hiver, quatorze sont annoncées en Suisse romande. Comment expliquer pareil succès? Qu' ap ces montées d' adrénaline aux athlètes fixés sur la Patrouille des glaciers? Réponses des Gruériens Laurent Gremaud et Didier Moret, membres du cadre A de l' équipe nationale.

Qu' est qu' une nocturne de ski-alpi-nisme? Cinq à six cents mètres de dénivelé avalés tambour battant sur une piste damée. Une compétition en ligne qui n' excède guère une vingtaine de minutes pour les plus affûtés. Depuis quatre ans, ces épreuves se sont développées à la vitesse grand V. Les deux premières de cet hiver ( à Nendaz le 19 décembre et à Morgins le 26 décembre ) ont chacune accueilli plus de 300 concurrents, toutes catégories confondues. Qui les organisent? Généralement, des stations de ski désireuses d' étoffer leur palette d' activi. Six des quatorze nocturnes composent la Coupe romande dont le classement final aura valeur d' une manche de Coupe de Suisse.

D' autres ingrédients font le succès de ces compétitions: des parcours dénués de toutes difficultés techniques, un prix d' inscription relativement modeste ( 10 francs ) et, après l' effort, une soirée spaghettis. « C' est une ambiance très conviviale, confirme Laurent Gremaud. Ces courses ont lieu le vendredi soir. Cela ne nous empêche donc pas de fixer une longue sortie durant le week-end. »

L' intensité à son paroxysme Complément idéal à la préparation d' épreuves de longue haleine, ce type de course permet de parfaire le rythme de compétition. Laurent Gremaud: « Sur 20 minutes de course, on peut pousser l' intensité à son paroxysme. Je vais me limiter à trois, quatre nocturnes, pas davantage, afin de garder de la fraîcheur. » Même son de cloche chez son compère Didier Moret: « Les nocturnes servent de séances d' intensité qu' on aurait du mal à faire seul à l' entraînement avec pulse-mètre intégré. Pour s' entraîner en début de saison, ce genre d' épreuve convient très bien. L' intensité est telle qu' on a vraiment tous les muscles qui brûlent. » Dans l' optique de la Patrouille des glaciers, qui génère sept à huit heures d' efforts d' endurance pure chez les meilleurs, à quoi servent ces poussées d' adrénaline? « Même sur une épreuve de huit heures, on passe par des phases intensives, explique Didier Moret. Par ailleurs, les courses de courte distance permettent de peaufiner les mouvements clefs: telles la vitesse des bras et des jambes ou encore la glisse. Outre la Patrouille, il y a toutes les épreuves de la Coupe de Suisse d' une durée de deux heures à deux heures et demie. Les nocturnes forment un excellent entraînement pour ces épreuves qui sont également très exigeantes et demandent beaucoup d' efforts » a

Gilles Liard, Sâles Sébastien Epiney de Nendaz, précédant le champion du monde Patrick Blanc, lors de la montée nocturne de la Foilleuse à Morgins. A l' arrivée, le Français devancera le Valaisan de quelques secondes La Coupe romande de ski-alpi-nisme ne s' adresse pas seulement aux cracks, c' est aussi une course populaire. Montée nocturne de la Foilleuse à Morgins, le 26 décembre 2003 Pho to s:

Gé ra rd Be rt ho ud

Alpinisme et autres sports de montagne

Alpinismo e altri sport di montagna

Alpinismus, Berg-u.a.. Sportarten

Feedback