Croissance malgré les intempéries

Cette année, météo stable et bonnes conditions pour les courses en montagne ont été rares. Il a constamment fallu attendre une fenêtre météo favorable, élaborer de nouvelles propositions de courses et préparer son matériel imperméable. Si cela fait partie de la règle du jeu pour qui s’aventure en montagne, le moral des troupes s’en est néanmoins retrouvé plombé. Notre club aussi a pâti des conséquences de cet été pluvieux: après une année anniversaire 2013 couronnée de succès, les cabanes ont dû essuyer un recul massif des nuitées. Certains cours de formation CAS ont dû être reportés, écourtés, voire annulés définitivement en raison des conditions météorologiques.

Pour faire face à une telle situation, il s’agit d’être bien préparé. C’est à cela que servent flexibilité temporaire et stratégies à long terme. Dans le domaine de la formation, nous disposons d’un dense réseau de formateurs et de multiples lieux de formation potentiels. Pour les cabanes, la situation est plus difficile. En cas de mauvais temps, elles ont moins d’attrait. Cependant, nombre de gardiens ont trouvé la parade en proposant des offres complémentaires (gastronomie locale, conférences, cours de formation, etc.). Cela leur a permis d’attirer des clients malgré le mauvais temps.

Caprices météorologiques ou non, la croissance du nombre de membres se poursuit. Elle n’est pas le seul fait de l’essor qui caractérise actuellement les activités de plein air, mais certainement aussi de la bonne image dont bénéficie le CAS. Elle s’est construite sur plusieurs décennies, il s’agit donc de la soigner. Au nombre des succès, on peut également mentionner le recul des accidents de montagne durant ces derniers mois. S’il est en partie dû à une affluence moindre, il démontre aussi que les alpinistes sont généralement bien formés. Ils sont préparés à prendre en compte les conditions du moment et à arpenter la nature avec tout le respect qui lui est dû.

2014 a été un franc succès pour la jeunesse. Dans le domaine des sports de haut niveau, des performances exceptionnelles ont été réalisées. Le Team d’expédition du CAS a, lui aussi, démarré avec un niveau très élevé. On le doit à un travail engagé auprès des jeunes: l’offre de nombreuses sections en termes de groupes OJ très actifs porte ses fruits.

Feedback