Des projets dignes de montagnards

Nous voici en 2015. Une nouvelle année commence, avec de nouvelles résolutions et de nouveaux projets. Comme vous, le CAS regarde vers l’avenir avec les nombreux projets de sa stratégie 2020. Par exemple, de nouveaux modules de formation vont être élaborés, de même qu’un plan de mesures destinées à la jeunesse. Le système de réservation en ligne des cabanes va poursuivre son extension vers l’ensemble de la Suisse et, qui sait, aux autres pays de l’arc alpin.

Dans le domaine du sport de compétition, l’événement phare de l’année sera la tenue des Championnats du monde de ski-alpinisme, organisés dans le val de Bagnes avec le soutien du CAS. Il est réjouissant de voir que de plus en plus de jeunes s’investissent dans ce sport, comme en témoignent les nouveaux centres régionaux. En escalade, nos athlètes visent à nouveau des médailles aux Championnats d’Europe et du monde.

Dans le domaine de l’environnement, nous sommes de plus en plus confrontés à des restrictions de l’accès à la montagne. Un de nos buts en 2015 sera de mieux représenter nos intérêts dans les sphères politiques, afin d’être inclus dans les discussions au sujet des zones de tranquillité ou d’autres zones de restriction. Ceci tout en continuant à sensibiliser nos membres à une pratique respectueuse des sports de montagne. Comme par le passé, le CAS assume son rôle dual d’utilisateur et de protecteur de la montagne.

De tous les projets en cours, Suisse Alpine 2020 est certainement le plus ambitieux. Il consiste dans la digitalisation et l’exploitation de toutes les informations disponibles dans nos guides afin de les mettre à disposition sur une plateforme Internet. Nous allons d’abord procéder à une première phase de conception qui va nous aider à décider de la suite. Le fait que la Confédération ait décidé de soutenir financièrement ce projet est un signe très encourageant.

Aucun de ces projets n’est facile à réaliser, mais n’est-ce pas le propre des montagnards que de se lancer dans des projets ambitieux? Et comme disait Sénèque: «Ce n’est pas parce que c’est difficile que nous n’osons pas, c’est parce nous n’osons pas que c’est difficile.»

Je vous souhaite une belle année 2015 pleine de beaux projets, en montagne comme ailleurs. Vous avez le droit d’être ambitieux!

Feedback