Des propos d’une rare haine

En réponse au courrier de lecteur de Bernard Sigrist de Saint-Légier, intitulé «Chasseurs, loin de nos cabanes!», paru dans «Les Alpes» 12/2016

Je n’ai que rarement lu un courrier de lecteur aussi venimeux, dépassant la limite du racisme. Il est normal que l’on puisse défendre un point de vue critique par rapport à la chasse. Cependant, les propos de Bernard Sigrist vont clairement trop loin. Il est inquiétant que l’on doive publier des avis aussi haineux dans une revue tolérante comme «Les Alpes». J’ai moi-même été gardien de cabane et guide de montagne. Je n’ai jamais eu de mauvaise expérience avec des chasseurs et les ai toujours volontiers servis. Dans nos cabanes, chacun est le bienvenu: cela devrait aller de soi.

J’espère que l’auteur de ce courrier de lecteur ne pâtira pas d’un trop grand dommage s’il devait se retrouver dans la même cabane, voire sur la même montagne que ces «cow-boys».

Feedback