Des voies plus courtes au nom du spectacle

Des voies plus courtes truffées d’éléments de bloc. De quoi rendre les compétitions d’escalade encore plus spectaculaires. L’escalade de difficulté a fait sa mue. Autrefois exclusives au bloc, la puissance, l’endurance musculaire et l’explosivité ont pris de l’importance. Une évolution qui va dans le bon sens, d’après Urs Stö-cker, entraîneur national de l’Elite. «Les athlètes bien charpentés ont aussi leur chance, et il ne faut plus perdre de poids à tout prix pour être devant.» Cette nouvelle donne a ses effets sur la préparation. «Les spécialistes de difficulté se sont mis au bloc pour s’entraîner», explique Urs Stöcker. Mais le muscle n’est rien sans de bonnes capacités coordinatives, techniques et tactiques. «Pour s’économiser au maximum, il faut être capable de prendre des décisions rapidement, de se déplacer vite et avec précision.»

Feedback