Dix-huit 4000 en moins de 14 heures

Nicolas Hojac et Adrian Zurbrügg ont battu le record du «spaghetti-tour». Andreas Steindl a lui aussi réalisé un temps inédit.

Début juillet, le guide de Zermatt Andreas Steindl a battu le record établi par Nicolas Hojac entre le point le plus bas et le point culminant de la Suisse «by fair means». En 2018, il avait fallu 12 h 57 à Nicolas Hojac pour effectuer ce parcours. Le Valaisan a pulvérisé ce temps de 4 h 46, atteignant le sommet de la Pointe Dufour après 8 h 10. Andreas Steindl est parti sur son vélo de route à 23 h 13 de Brissago, au bord du lac Majeur, à 193 mètres au dessus du niveau de la mer. Quelques 86 kilomètres plus tard, il se trouvait au pied du massif du Mont Rose du côté italien et attaquait l’ascension. Au bivouac Marinelli, il a troqué ses baskets pour des chaussures de montagne et des crampons et a filé dans la face est du Mont Rose par le couloir Marinelli et le Silbersattel jusqu’à la Pointe Dufour. Une bonne semaine plus tard seulement, Nicolas Hojac est parvenu à son tour à battre un record d’Andreas Steindl. En compagnie d’Adrian Zurbrügg, il a effectué le «spaghetti-tour» de la Monte-Rosa-Hütte SAC au Klein Matterhorn en 13 h 39. Les deux alpinistes ont empoché au passage 18 sommets de plus de 4000 mètres. En partant tôt à 23 h, ils ont pu bénéficier de bonnes conditions sur tout le parcours. La neige gelée et dure leur a permis de progresser rapidement. Ils n’ont rencontré de problème qu’au dernier rappel: «Notre corde est restée crochée, et nous avons dû la couper avec un couteau, sinon nous aurions perdu trop de temps.» En 2015, Andreas Steindl et Ueli Steck avaient mis 14 h 35.

Feedback