En guise de préface et de remerciements ...

in guise de préface et de remerciements..

Heinz J. Zumbühl et Hanspeter Holzhauser

« Un homme qui se trouve souvent en relation avec les glaciers découvre peu à peu sa propre insignifiance ».

( Mark Twain, à l' occasion d' une visite au glacier du Gorner, à la fin des années 70 du siècle passé. Librement traduit de A Tramp Abroad, 1898. Nouvelle édition 1986, p. 303 ) 131 Nous ne saurions nous représenter les Alpes sans ses blancs sommets et ses imposants glaciers. Et il n' est guère étonnant que la recherche scientifique s' y soit intéressée depuis longtemps et en poursuive toujours l' étude. Le présent travail aborde l' histoire de quatre glaciers bien connus des Alpes centrales, à savoir le grand glacier d' Aletsch et les glaciers du Rhône, de Rosenlaui et de l' Unter.

Par histoire des glaciers, nous entendons ici surtout la reconstitution des modifications de longueur des langues glaciaires, l' étude de sources iconographiques ( huiles de grande valeur esthétique, dessins précis signés par des artistes de renom ou encore modestes croquis-souvenirs ), l' histoire de la recherche sur les Alpes et enfin ( mais ce n' est pas le moins important ), l' histoire climatique, puisqu' on sait bien que les glaciers sont des révélateurs du climat antérieur. L' étude historique du climat est d' ailleurs une condition indispensable pour prévoir celui des temps futurs.

Les méthodes, au plan de l' étude historique des glaciers, sont aujourd'hui si diverses qu' il n' est plus possible de travailler en solitaire: l' approche interdisciplinaire s' impose. Le présent travail se restreint essentiellement à l' étude d' une période récente de 400 ans: le Petit âge glaciaire, qui a commencé autour des XIIIe et XIVe siècles et qui a culminé entre 1600 environ et 1850/60. En conséquence, nous avons surtout utilisé des méthodes historiques: partout un travail de recherche dans les bibliothèques et les musées, nous avons en effet rassemblé et évalué un très grand nombre de documents iconographiques ou de sources écrites. Les méthodes qui relèvent des sciences naturelles ( glacio-morphologie, datation au carbone 14, dendrochronologie ), associées au long et patient travail sur le terrain, permettent d' étudier les oscillations glaciaires du Moyen Age et des millénaires précédents: elles forment donc un complément idéal à l' étude d' une période que l'on peut aborder au moyen de sources historiques. Pour des raisons de place, nous avons limité au minimum la partie concernant les sciences naturelles, et tout le chapitre sur le glacier de l' Unteraar a dû être écourté dans de notables proportions. On voudra donc bien considérer ces contributions non comme un travail achevé, mais plutôt comme les bases d' une recherche plus vaste.

Le choix de nos glaciers s' est fait en fonction des données aujourd'hui disponibles, mais aussi en raison d' un élément important en histoire des sciences: grâce aux travaux de deux pionniers ( AGASSIZ, 1847 et MERCANTON, 1916 ), les glaciers de l' Unteraar et du Rhône figurent, en effet, parmi les glaciers les mieux connus du XIXe et du début du XXe siècle. En outre, le glacier du Rhône et surtout celui de l' Unteraar se trouvent aujourd'hui au centre de débats au sujet de la construction contestée de nouvelles centrales hydroélectriques ( barrage à Gletsch, retenue du lac de l' Unter dans le projet des KWO Grimsel-Ouest, qui conduirait à la disparition d' une partie de la langue glaciaire ). Notre travail peut donc être considéré comme une contribution à la sauvegarde de précieux paysages glaciaires en péril.

Le point de départ de cette étude se trouve en fait dans les thèses des deux auteurs, qui se complétaient de manière idéale, puisque celle qui fut consacrée aux deux glaciers de Grindelwald ( ZUMBÜHL, 1980 ) a utilisé surtout des méthodes historiques et celle qui concerne le grand glacier d' Aletsch et le glacier de Fiesch ( Holzhauser, 1984 ) s' est fondée avant tout sur les données fournies par les sciences naturelles. Ces deux études ont vu le jour dans le cadre des programmes de recherche des Instituts de géographie de Berne et de Zurich. Les bonnes relations qu' entre ces deux Instituts ont permis de faire germer l' idée d' un travail de collaboration, favorisé en outre par les initiatives conjointes des deux directeurs des sections de géographie physique, les professeurs B. Messerli ( Berne ) et G. Furrer ( Zurich ). Nous leur adressons ici nos plus vifs remerciements: durant des années, ils n' ont cessé de suivre notre travail, nous apportant conseils scientifiques et soutien financier.

Mais le projet du présent numéro spécial des ALPES est né plus concrètement lors de l' exposition Le Petit âge glaciaire - Les Arts, reflets de l' histoire des glaciers, conçue en 1983 et réalisée par MM. G. Budmiger ( Musée Alpin Suisse de Berne ) et P. Wick ( du Jardin des Glaciers de Lucerne ). A l' occasion de cette exposition, Etienne Gross ( rédacteur alémanique des ALPES ) eut, en effet, l' idée de collaborer avec nous pour réaliser une publication destinée à saluer le 125e anniversaire du CAS.

Toute notre gratitude lui est donc acquise ainsi, bien entendu, qu' au CAS, grâce à la générosité duquel ce travail a pu être publié dans une si riche présentation par la revue trimestrielle des ALPES. Nous voudrions remercier encore tout particulièrement Etienne Gross, qui nous a soutenus avec constance, malgré nos nombreux retards ( dus pour la plupart à des impératifs scientifiques ) et malgré les modifications que nous avons souvent désiré apporter à la présentation de l' ensemble: à l' évidence, sans le rédacteur alémanique, ce numéro anniversaire n' aurait certes jamais vu le jour!

Les projets des deux auteurs, réalisés dans le cadre des Universités de Berne et de Zurich, ont été maintes fois soutenus financièrement par le Fonds national suisse de la recherche scientifique; une aide spéciale nous a aussi été accordée par la Fondation de la recherche scientifique de l' Université de Zurich. Que ces deux institutions reçoivent ici l' expression de notre gratitude!

Grâce à l' attitude comprehensive de U. Ho-ner, directeur du Gymnase communal de Berne-Neufeld, et de la commission scolaire de cet établissement, présidée par E. Kiener, nous avons pu obtenir différents congés qui nous ont permis de poursuivre notre travail, sans encombre.

Remerciements Nous tenions à témoigner aussi notre reconnaissance à tous ceux dont l' aide nous a permis de mener ce travail à chef: amis, collègues, spécialistes ainsi que des collaborateurs de divers musées, bibliothèques, Instituts universitaires, collections ou autres institutions. Mentionnons tout particulièrement: Mmes Dr V. Anker ( Bernex ), Dr Y. Boerlin-Brodbeck ( Kunstmuseum Basel, Kupferstichkabinett ), J. Congnard ( Musée d' Art et d' Histoire, Genève ), D. Florin ( GIUB ), Dr A.E. Gattlen-Frank ( Schweiz. Landesbibliothek ), S. Harrison ( ACLL ), S. Helliesen ( Nasjonalgalleriet, Oslo ), A. de Herdt ( Musée d' Art et d' Histoire, Genève ), F. Heuss ( Kunstmuseum Basel, Kupferstichkabinett ), Dr B. Ita ( ETHZ, Graphische Sammlung ), P. Johnson ( ACLL ), D.Kim-Frey ( Aarau ), Dr E. Korazija ( ETHZ, Graphische Sammlung ), E. Rabut ( Directeur des Archives de la Haute-Savoie, Annecy ), U. Rüegger ( GIUZ ), Dr M.L. Schaller ( Schweiz. Landesbibliothek ), U. Senften ( Bern ), C. Velozzi ( An-necy/Paris ); M. et Mme Prof. Dr R. Hüsser ( Muri/Berne ), Familie W. Rubi ( Schwendi und Stieregg, Grindelwald ); MM. W. Achtnich ( Schweiz. Landesbibliothek ), M. Aellen ( VAW/ETHZ ), Prof. Dr K. Aerni ( GlUB ), Dr K. Ammann ( Botanisches Institut der Universität Bern ), Dipl. Geograph S. Bader ( GIUZ ), A. Baumgartner ( Bergführer, Spiez ), Dr M. Baumgartner ( Schweiz. Institut für Kunstwissenschaft, Zurich ), Dr U. Bichsel ( Zimmerwald ), U. Bosshart ( GlUB ), A. Brodbeck ( GlUB ), Dr G. Budmiger ( Schweiz. Alpines Museum, Berne ), Burkhard ( Bundesamt für Landestopographie Wabern/Bern ), J.C. Ducret ( Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne ), R. Erne ( 14C-Labor GIUZ ), PD Dr M. Gamper ( Küsnacht/ZH ), Dr S. Gerber ( Fotoflüge, Herzogenbuchsee ), M. German ( Zentralbibliothek Zürich, Kartensammlung ), Dr J. GIaesemert ( Kunstmuseum Bern ), Dr U. Groner ( Zurich ), Prof. Dr G. Grosjean ( GlUB ), PD Dr W. Haeberli ( VAW-ETHZ ), U. C. Haldi ( Galerie Stuker, Berne ), J. Helfenstein ( Kunstmuseum Bern ), Dr H. P. Höhener ( Zentralbibliothek Zürich, Kartensammlung ), Nationalrat Dr F. Hofmann ( Burgdorf ), A. Holzhauser ( Zürich ), D. Indermühle ( Gymnasiallehrer, Säriswil ), Dr W. A. Keller ( 14C-Labor GIUZ ), Kuhn ( Schweiz. Landesbibliothek ), L. Kummer ( Riederalp ), R. Kunz ( Gymnasiallehrer, Luzern ), B. Lawford ( Honorary Librarian ACLL ), M. Lehmann ( Staempfli + Cie SA, Berne ), Dr M. Malmanger ( Nasjonalgalleriet Oslo ), Dr P. Martig ( Staatsarchiv Bern ), M. Mazzi ( G + A, Zürich ), S. Maz-zuri ( 14C-Labor GIUZ ), M. Nellen ( Bergführer, Riederalp ), G. Pinault ( Strasbourg ), Prof. Dr C. Pfister ( Historisches Institut der Universität Bern ), B. Rickli ( GlUB ), Prof. Dr H. Röthlisberger ( VAW/ETHZ ), E. Schär ( EAFV Birmensdorf ), W. H. Schoch ( Adliswil ), PD Dr F. H. Schweingruber ( EAFV Birmensdorf ), Schwitter ( Schweiz. Landesmuseum Zürich ), Dr G. Solar ( Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung ), Prof. Dr H.A. Stalder ( Naturhistorisches Museum Bern ), A. Stapfer ( GIUZ ), A. Stucki ( Gymnasiallehrer, Hinterkappelen ), Dr B. Truffer ( Staatsarchiv des Kantons Wallis ), H. J. Wäber ( Staatsarchiv Bern ), DrC. Warren ( Dunmox Essex ), Dr B. Weber ( Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung ), Direktor P. Wick ( Gletschergartenmuseum Luzern ), Prof. Dr M. Winiger ( Universität Bonn ), Direktor B. Wismer ( Aargauer Kunsthaus, Aarau ), Prof DrW. Wölfli ( ETHZ Hönggerberg ), M. Wyss ( GlUB ).

Mentionnons encore l' aide particulièrement précieuse de Dr H. P. Gsell, professeur de gymnase à Berne, qui nous a fait bénéficier de ses remarques critiques et de ses corrections portant surtout sur les problèmes d' expression. Mme R. Beyer ( Berne ) nous a en outre apporté son fidèle concours pour le travail rédaction- nel. Le Prof. Pierre Vaney, rédacteur romand des ALPES, Pully/Lausanne, et ses collabora-teurs,Mme A. Rigo, C. Aubert, N. Durussel, D. Girardet et D. Stulz, ont eu la longue et délicate tâche de rédiger la version française de notre publication. Nous voudrions aussi adresser tous nos remerciements aux collaborateurs de l' entreprise Staempfli + Cie SA à Berne.

Et enfin, Mme R. Zumbühl mérite toute notre reconnaissance pour la bienveillante compréhension dont elle a fait preuve tout au long de notre travail.

Nous voulons dédier ces pages à nos amis Ruedi, Hanspeter et Luiz, ainsi qu' à Alain et Christoph, les deux fils de Hanspeter Holzhauser, mais également à tous nos lecteurs: « La pensée de l' auteur [...] ne se réalise complète que dans l' esprit de ses lecteurs. En eux, elle s' achève. » ( Marcel Proust: A la recherche du temps perdu - La Fugitive ). Paris 1969. Bibliothèque de La Pléiade, tome I p. 570 Berne/Zurich, août 1988 Sources des illustrations Nous remercions les institutions suivantes, qui ont bien voulu nous fournir les prises de vues illustrant ces pages ( les chiffres renvoient aux numéros des illustrations et des documents ):

Archives départementales du Haut-Rhin, Colmar ( Photo C. Kempf ): AU 79; The British Museum, London: RO 05; ESA Paris, Landsat-5 Thematic Mapper, Bildverarbeitung IKT, ETH Zürich: 1; Gletschergarten Luzern: RO 28; Musée d' Art et d' Histoire, Genève: RL 53; Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne: RL 38; Schweizerisches Landesmuseum Zürich: RO 47; Staatsarchiv des Kantons Wallis ( Photo J.M. Biner ): AL 02.2; The Tate Gallery, London: RL 58; Zentralbibliothek Zürich ( Photo M. Egli ): AL 15, AL 18, AL 19 Les illustrations suivantes ont été fournies par les auteurs: Dr Hanspeter Holzhauser, Zurich: 4-13, 17, 18, AL 11, AL 13.2; Dr Heinz J. Zumbühl, Berne: 2, 3, 14, 15, 16, 19-22; en outre toutes les photos de documents historiques, non citées séparément, et qui, comme celle de la couverture, ont été réalisées avec l' aimable autorisation de leurs propriétaires.

Les figures ont été dessinées par: A. Brodbeck ( GlUB ): Fig.4, 5 et 6; Dr H. Holzhauser ( GIUZ ): Fig. 1, 2, 3, 7 et les 7 cartes.

Traduction de Denis Girardet

Feedback