Escalade ­sportive en milieu alpin à l’Eiger

L’escalade à l’Eiger, c’est du sérieux qui flirte généralement avec la difficulté. Les voies Löcherspiel et Ratatatinvitent à un voyage vers l’Eigergletscher. Toutes deux parcourent un rocher bien structuré et de bonne qualité, parsemé de trous de toutes les grandeurs. Löcherspiel, une voie autrefois équipée par Daniel Anker et Michael Gruber, est en cours d’assainissement. Bien qu’elle soit cotée relativement facile avec son 6b obl., elle n’en revêt pas moins un caractère alpin exposé. L’assurage fixe y est très espacé et requiert un bon instinct pour trouver le tracé de la voie, ainsi qu’un grimpeur de tête et un compagnon de cordée chevronnés. On est souvent contraint d’y aménager soi-même des relais supplémentaires. Ratatat, la voie située juste à côté, est toute nouvelle. Bien que cotée 6c obl., donc sensiblement plus difficile, ses équipeurs Dominik Osswald et Jonas Allemann décrivent l’assurage comme bon et bien pensé. Les espaces plus importants entre les spits peuvent être sécurisés au moyen de coinceurs. «D’ici, on peut quasiment venir respirer l’air de la face nord, pour autant que l’on dispose du niveau requis», écrit Sandro von Känel.

{f:if(condition: label, then: label, else: header}  Deux voies à l’Eiger

1. Löcherspiel

En bref: 6b (6b obl.), exposé!

Matériel: 2 cordes de 50 m, 1 jeu de coinceurs, friends 0,3-3 (év. à double), 10 dégaines

Ouvreurs: Daniel Anker et Michael ­Gruber, 1988

Remarque: Ne pas s’engager si d’autres grimpeurs sont déjà dans la voie (chutes de pierres!)

Accès: De la station Eigergletscher jusqu’au point de départ de la via ferrata «Rotstock». La suivre jusqu’au sommet de la première paroi où l’on bifurque à gauche pour emprunter une vire (env. 200 m, cordes fixes). L’accès se trouve sur un ressaut au bout des cordes fixes (spit normal de couleur rouge). Env. 45 min depuis la station Eigergletscher.

Descente: Au dernier relais, effectuer un bref rappel puis descendre par des dalles parsemées d’éboulis le long de l’arête W (T5). Un repli dans la voie est difficile.

2. Ratatat

En bref: 7a (6c obl.), 265 m

Matériel: 1 corde de 70 m (2 cordes de 60 m en cas de rappel), friends 0,4-1, 10 dégaines

Ouvreurs: Dominik Osswald et Jonas Allemann, 2016-2017

Remarque: Ne pas s’engager si d’autres grimpeurs sont déjà dans la voie (chutes de pierres!)

Accès: De la station Eigergletscher jusqu’au point de départ de la via ferrata «Rotstock». La suivre jusqu’au sommet de la première paroi où l’on bifurque à gauche pour emprunter une vire (cordes fixes) jusqu’au point d’accès (sangle bleue dans une lunule). Env. 40 minutes depuis la station Eigergletscher.

Descente: Par l’arête W (T5) ou en rappel dans la voie (attention sur la vire en éboulis).

Accès

En transports publics de Berne par Interlaken, Lauterbrunnen, Kleine Scheidegg jusqu’à la station Eigergletscher.

Carte

CN 1 : 25 000, feuille Grindelwald