Et tout près, le Cervin! Randonnées à skis depuis Ibergeregg | Club Alpin Suisse CAS

Et tout près, le Cervin! Randonnées à skis depuis Ibergeregg

Et tout près, le Cervin!

Randonnées à ski depuis Ibergeregg

Tout autour d' Ibergeregg, les remontées mécaniques foisonnent. Mais il suffit de s' éloigner des pistes de quelques mètres pour se retrouver entre randonneurs. Et qui plus est, dans un paysage plein de beauté et de surprises.

On pense généralement que le Cervin se situe en Valais, à proximité de Zermatt. Mais celui qui jette un coup d' œil de Schindleneggen, entre le Furggelenstock et le Brünnelistock, pourrait être surpris. N' est pas là l' arête du Hörnli qui s' élance audacieusement, avant de se rétrécir et s' unir à la Furgggrat pour former l' arête sommitale? La ressemblance avec le Cervin est plutôt troublante.

Joindre l' utile à l' agréable Quelle est-elle cette montagne qui ressemble si étrangement au sommet mythique? Il s' agit du Grand Mythen. Mais précisons d' emblée qu' il manque quelques mètres à ce sommet et à son petit frère pour qu' ils puissent se mesurer aux géants de glace valaisans. Malgré tout, ils sont imposants, les deux Mythen auxquels vient s' ajouter le Haggenspitz. Et ce sont des compagnons fascinants pour une « Haute Route », qui est certainement si peu connue parce qu' on ne s' attend pas à la trouver au milieu des domaines skiables de Hoch-Ybrig et Ibergeregg.

Cela permet de joindre l' utile à l' agréable de façon optimale. Nous utilisons volontiers les remontées mécaniques pour pouvoir ensuite nous consacrer d' autant plus longtemps à la partie panoramique de notre randonnée. Et celui qui ne veut pas renoncer à des descentes grisantes en poudreuse y trouve aussi son compte.

Décors variés Démarrons donc au Laucherenstöckli. Les remontées mécaniques de Hoch-Ybrig nous ont transportés jusqu' ici. Et déjà, nous allons pouvoir jouir de la première descente en poudreuse. Les randonneurs du circuit panoramique iront jusqu' au premier chemin, tandis que ceux qui souhaitent skier davantage descendront plus bas, jusqu' à la route du col, d' où ils monteront directement au Schindleneggen. Quant à nous, attirés par la Haute Route, nous nous dirigeons vers la crête près du Sternenegg. Et là, comme au Lauchernenstöckli, nous sommes captivés par une vue panoramique impressionnante. Par temps de fœhn, on peut voir à l' œil nu les « moutons » d' écume sur l' Urnersee, tandis que le Schlingenstock et le Chaiserstock se fondent l' un dans l' autre. On ne peut que deviner la vallée de Riemenstalden qui les sépare. Changement de décor après une petite traversée. Maintenant ce sont le lac de Sihl, l' Aubrig et le Säntis

Pour ceux par souhaitent en savoir plus sur la région Si éloignés encore et pourtant si proches: les Mythen vus depuis Äbnetmatt LES ALPES 11/2004

qui s' offrent à notre regard. Et à nouveau les Mythen. Puis vient le poste de ravitaillement à Ibergeregg, qui nous évite de porter un sac à dos trop lourd! Le prochain téleski nous monte au Brünnelistock – pourquoi pas, puisqu' il est là? Après avoir suivi pendant 10 minutes une crête boisée, nous arrivons au Schindleneggen avec vue sur le « Cervin ». Encore un bref effort puis nous jouissons d' une vue à 360° depuis le Furggelenstock: c' est différent, nouveau, grandiose. Autrefois, le nom de Furggeln désignait les fourches à trois dents. Comme nom toponymique, il désigne d' hui les traversées ou les bifurcations. Mais ici, au Furggelenstock, ce ne sont pas les chemins qui se séparent, mais les horizons. Ce n' est pas sans raison que l'on y trouve deux bancs, placés dos à dos: l' un pour la vue à l' est sur le Druesberg, le Tödi et le Glärnisch, l' autre pour la vue à l' ouest sur les Mythen, le Rigi et le Pilate.

Ceux qui ont laissé leur voiture à Oberiberg, rejoignent le point de départ par le Wüestwaldtobel. Ceux qui ont pris les transports publics peuvent descendre à Brunni, puis monter avec le téleski au Haggenegg, de là passer au Hochstuckli, descendre à Biberegg et rentrer chez eux avec le prochain Express panoramique des Préalpes. Un tour des superlatifs!

Informations Cartes: CN 1: 25 000, feuille 1152 Ibergeregg, 1: 50 000, feuille 236 S Lachen. Point de départ: Oberiberg-Tschalun, 1087 m, village au pied du Hoch-Ybrig. Transports publics: CFF jusqu'à Schwyz ou jusqu'à Einsiedeln par Biberbrugg; puis prendre le bus le long du Sihlsee jusqu' à Oberiberg; Horaires n o 600, 670, 672, 60O.20, 672.30. En voiture: autoroute jusqu' à Schwyz, au milieu du village, suivre l' indicateur « Ibergeregg » ( route de montagne parfois étroite ). Depuis Biberbrugg, entre Arth-Goldau et Präffikon/SZ, prendre la direction d' Einsiedeln, puis la route de contournement le long du Sihlsee et par Euthal aller jusqu' à Oberiberg.

Divers hôtels et pensions. Office du tourisme d' Oberiberg, tél. 055 414 26 26,

Une randonnée à ski panoramique via Sternenegg. Derrière, le Gross Mythen – ou bien s' agit du Cervin?

Photos: David Coulin

Egalement très prisée comme balade à raquettes

La « Haute Route d' Ibergeregg » ne présente aucune difficulté technique ou d' endurance. En outre, les panneaux indicateurs facilitent l' orientation. Cette randonnée peut également se faire dans l' autre sens. C' est particulièrement intéressant lorsque la neige fait son apparition avant la saison, c'est-à-dire avant que les téléskis ne fonctionnent. Les raquetteurs peuvent également choisir le sens inverse, les remontées mécaniques étant avant tout des téléskis et non des télésièges.

LES ALPES 11/2004 La couverture neigeuse est encore très mince. A droite, la croix sommitale du Furggelenstock Chaque brin d' herbe est une œuvre d' art Encore tout en bas – et cependant bientôt au sommet. A l' arrière, le Fluebrig Petite et désertique pendant l' hiver: la cabane sur le sommet du Gross Mythen LES ALPES 11/2004

courriel: touristik@ybrig.ch. Hotel Passhöhe, Ibergeregg, 1410 m, ouvert toute l' année, tél. 041 811 20 49, www.ibergeregg.ch.

Itinéraire: Avec les remontées mécaniques de Hoch-Ybrig, aller d' Oberiberg au Laucherenstöckli. Quelques mètres direction sud, puis première descente jusqu' à Aebnetmatt, P. 1604. Rester sur la gauche jusqu' au P. 1545, traversée jusqu' au Sternenegg. Continuer à gauche du Hudelschijen, à droite du Chli Schijen, enfin légère descente jusqu' à Ibergeregg, 1406 m. Monter au Brünnelistock avec le téléski, suivre la crête et passer par Schindleneggen pour atteindre le Furggelenstock. Descente par Chli et Gross Underbäch au P. 1260, Wüestwaldtobel, puis suivre le chemin pédestre, traverser le ruisseau et revenir au point de départ. Temps nécessaire: 4 h. Attention: au nord du Furggelenstock se trouve une zone d' habitat des tétraonidés et il ne faut pas y pénétrer. D' autre part, la Furggelenhütte ( CAS Einsiedeln ) au nord du Furggelenstock est fermée en hiver.

Pour la variante « plus difficile », descente du Laucherenstöckli le long de la clairière « Wandli » jusqu' à la route du col allant à Ibergeregg, 500 m de dénivelé. Faire quelques mètres sur la route direction Ibergeregg, jusqu' à Innerschnabel. Traverser la Minster au P. 1294 et monter par une pente régulière au Schindleneggen en contournant le Losegg. Temps nécessaire: 4 h 1 / 2.

Pour la variante transports publics: descendre du Furggelenstock/Schind-leneggen à Brunni, remonter en téléski à Nätschboden, 1526 m, traverser sur le Hochstuckli, descendre par Mädern jusqu' à Biberegg. Arrêt de train près de Biberegg, horaire n o 670 ( train toutes les

heures ). Temps nécessaire pour la totalité de la Haute Route: 6 h. a

David Coulin, Horw ( trad. ) La fontaine du Spätzeren n' est pas encore gelée.

Pho to s:

Da vi d Co ulin

Feedback