Fake News version 1855

«J’embrassai le drapeau, et nous nous remîmes en marche à trois heures. Nous descendîmes péniblement les flancs du Mönch.» C’était le 12 juin 1855, le drapeau était planté au sommet. Pas sur le Mönch (4107 m) cependant, encore jamais gravi, mais probablement sur le dôme neigeux (3680 m) qui se trouve sur la crête reliant l’Unners Mönchsjoch (3518 m) au Mönch. La princesse et écrivaine roumano-russe Dora d’Istria voyageait alors à travers la Suisse et voulut escalader la Jungfrau. Elle se rendit à Grindelwald en compagnie de cinq guides de montagne et de quatre porteurs. Ils passèrent la nuit dans une grotte rocheuse à proximité de la mer de glace. Le lendemain, brouillard et tempête de neige rendirent impossible l’ascension de la Jungfrau. En remplacement, les guides lui proposèrent la première du Mönch et conduirent Dora d’Istria sur ce dôme neigeux sans nom [à lire dans son livre La Suisse allemande et l’ascension du Mœnch (1858)]. Les cinq guides prétendirent toutefois qu’elle avait réellement gravi le Mönch sur un document signé par eux le 13 juin 1855. Auraient-ils menti de la même façon s’il s’était agi d’un client?

Feedback