Geyikbayiri sauve

Le plus grand et le plus connu des sites d’escalade de Turquie va être transformé en carrière. Telle a été, en début d’année 2015, la nouvelle qui a agité non seulement le monde de l’escalade, mais aussi celui de l’économie locale. Ensemble, ils ont combattu l’exploitation de cette falaise de plus de 2 kilomètres de long par le biais d’une pétition sur Internet. Plus de 17 500 grimpeurs l’ont signée. Le 2 avril, la bonne nouvelle est enfin tombée: les initiants ont annoncé sur leur site «save geyikbayiri» que le ministère compétent avait retiré l’autorisation d’exploitation d’une carrière délivrée à l’entreprise.

Geyikbayiri fait actuellement partie des dix sites d’escalade les plus populaires au monde. Plus de 10 000 grimpeurs le fréquentent chaque année et il contribue de manière décisive au développement d’un tourisme hivernal doux dans la région. Grâce à cet essor de la grimpe, plus d’une centaine de personnes de l’arrière-pays dans la région d’Antalya disposent aujourd’hui d’un revenu.

Feedback