Grand recensement des oiseaux nicheurs

Les différentes espèces d’oiseaux de Suisse seront recensées de 2013 à 2016. Ces données seront publiées dans l’atlas suisse des oiseaux nicheurs. Ce projet d’envergure n’est cependant réalisable qu’avec l’aide de bénévoles amateurs d’oiseaux. On recherche surtout des ornithologues qui pratiquent la randonnée en montagne.

Le terrain d’étude de la Suisse et du Liechtenstein est subdivisé en 267 carrés atlas de 10 kilomètres sur 10 kilomètres. Chacun d’entre eux dispose d’un(e) bénévole responsable d’y recenser de manière aussi complète que possible les espèces d’oiseaux nicheurs. Ce travail, dont la liste des espèces de l’atlas 1993-1996 constitue le support essentiel, peut aussi s’effectuer à deux, ou en petit groupe. A ce jour, il manque encore quelques bénévoles pour que toutes les régions soient couvertes.

Observer les milieux de vie

Il n’est pas nécessaire que les ornithologues couvrent la totalité des 100 kilomètres carrés, une surface plus étendue que la ville de Zurich. Ce serait illusoire en montagne. Il s’avère en revanche nécessaire de jeter un coup d’œil dans les milieux de vie particuliers tels que les marais, les forêts alluviales, les pentes ensoleillées et les carrières. Dans cinq carrés kilométriques (1 km × 1 km) par carré atlas, une cartographie détaillée doit être effectuée.

Peu d’ornithologues dans les Alpes

De telles enquêtes sont particulièrement difficiles à réaliser dans les Alpes, car c’est un milieu de vie peu parcouru par les ornithologues. Les bénévoles recherchés sont donc des randonneurs en montagne amateurs d’oiseaux. Ils devraient disposer de solides connaissances. Pouvoir reconnaître les oiseaux à leur cri et savoir ce qui est normal, rare ou particulier à leur égard. De plus, ils devraient être en mesure de lire une carte et de fournir rapidement des relevés. En cas d’incertitude quant aux exigences requises, les personnes intéressées peuvent se renseigner auprès d’un coordinateur régional de l’atlas ou auprès de l’équipe en charge du projet de la station ornithologique. Comme il s’agit du plus grand projet ornithologique de terrain en Suisse, c’est l’occasion de découvrir de nouvelles contrées et d’élargir ses connaissances sur l’univers ornithologique d’une région spécifique.

De plus amples informations sur ce projet, ses méthodes et ses différentes offres de participation sont disponibles sur le site Internet de l’atlas des oiseaux nicheurs.

Centrale d’information sur les oiseaux

www.ornitho.ch est le site Internet de la centrale d’information des ornithologues. Elle est gérée par la Station ornithologique suisse et les associations de protection des oiseaux.

Atlas des oiseaux nicheurs

Les oiseaux nicheurs de Suisse sont recensés tous les 20 ans. Le résultat est ensuite consigné dans un atlas. Les études de terrain du premier atlas ont été effectuées de 1972 à 1976, et de 1993 à 1996 pour le second. De 2013 à 2016, les oiseaux seront à nouveau recensés. Cet atlas est un projet de la Station ornithologique suisse de Sempach. L’opération occupe près de 1000 ornithologues bénévoles.

Des recensions partielles ont démontré que la répartition de certaines espèces s’est modifiée drastiquement depuis le dernier atlas. Comme son prédécesseur, le nouvel atlas des oiseaux nicheurs est un support essentiel pour les mesures en matière de sauvegarde des espèces d’oiseaux en voie de disparition.

http://atlas.vogelwarte.ch

Feedback