Grand Staircase-Escalante National Monument (USA). Le paradis du Padre Escalante | Club Alpin Suisse CAS

Grand Staircase-Escalante National Monument (USA). Le paradis du Padre Escalante

S' élevant à plus de 3000 m, les Henry Mountains enneigées abritent encore un troupeau de bisons sauvages

LE PARADIS DU PADRE ESCALANTE

Grand Staircase-Escalante National Monument ( USA )

LE PARADIS DU PADRE ESCALANTE

LES ALPES 9/2003

es Etats-Unis? Cette destination touristique par excellence? Que nos lecteurs et lectrices se rassurent! Il ne s' agit pas de vanter une fois de plus les mérites du Grand Canyon ou de la Death Valley. Nous nous proposons ici de vous emmener à travers une région encore relativement méconnue malgré sa beauté et les innombrables possibilités de randonnée qu' elle offre. Depuis Salt Lake City, une route magnifique sillonnant larges plaines et hauts plateaux permet d' atteindre les bourgades de Boulder et d' Escalante en cinq heures.. " " .Bienvenue en Utah, l' Etat qui recèle la plus grande concentration d' espaces vierges et de parcs nationaux! Lorsque, en septembre 1996, le président Clinton déclare monument national le Grand Staircase-Escalante National Monu-mentun territoire de 760 000 hectaresc' est un brusque réveil que connaît cette région reculée.

Padre Escalante

Silvestre Vélez de Escalante, intrépide prêtre explorateur espagnol, légua son nom à ce parc national. En 1776, accompagné du prêtre Francisco Atanasio Domínguez et d' un petit groupe,il fut le premier étranger – ayant laissé des écrits – à fouler cette terre que les Indiens Paiutes connaissaient intimement. Le Padre Escalante et les siens cherchaient alors une route pour relier Santa Fe ( Nouveau-Mexique ) à Monterey ( Californie ). La tâche fut rude. Tous les explorateurs qui leur succédèrent se heurtèrent, eux aussi, à cet enchevêtrement de failles profondes et de falaises infranchissables. Cette inhospitalité du terrain a cependant préservé la région de tout « aménagement du territoire ». « Terre inutile », comme la nomment ceux qui s' oppo à la protection de cet espace, frustrés de n' en pouvoir tirer profit, l' Escalante National Monument fait maintenant le bonheur des randonneurs.

Escalante et Boulder

Pour accéder au parc national, Escalante et Boulder sont deux portes d' entrée de choix. La première est une petite bourgade mormone de 1000 habitants dont les rues sont tracées à angle droit.. " " .Sa population est un mélange de nouveaux venus, attirés par la beauté des lieux, et de descendants directs des pionniers arrivés en 1875. C' est le lieu d' approvisionnement idéal pour qui souhaite partir à la découverte de l' Escalante National Monument. La seconde est, quant à elle, un véritable bijou. On ne peut résister au charme de cette localité qui fut la dernière des Etats-Unis à recevoir son courrier postal à dos de mulet. Ses verts pâturages irrigués se nichent entre des collines de roche blanche – ridée comme la peau d' un pachyderme – que les géologues nomment Navajo Sandstone.

Un paradis terrestre à découvrir au pas

C' est au rythme de la marche que ce paysage grandiose se révèle le mieux. Tout y semble magique: la pureté et la finesse du sable presque blanc où pousse une enivrante menthe aux jolies fleurs bleues, les troncs déchiquetés des genévriers centenaires et ceux, tordus, des pins pignons. Cet immense territoire sauvage est déchiqueté de canyons profonds que les routes d' au

L

Pho to s:

M ikh aa lC hillie r

T E X T E / P H O TO S Mikhaal Chillier, Romanens

LES ALPES 9/2003

jourd' hui ont dû, à l' instar des pionniers du XIX e siècle, se résoudre à contourner. Au nord, on trouve l' un des plus hauts plateaux boisés de la terre. Couvert de forêts et taché de falaises rouges,parsemé de lacs et de ruisseaux auxquels il doit son nom, le haut plateau de l' Aquarius barre majestueusement l' horizon à plus de 3000 m. A ses pieds, le bassin de l' Escalante, véritable amphithéâtre, donne naissance à la rivière du même nom. Celle-ci est parvenue à se tailler une route tortueuse sur près de 160 km à travers l' un des territoires les plus rudes et les plus imposants des Etats-Unis, avant de se jeter dans le Colorado. C' est toute une poésie que de longer et parfois de traverser les eaux abondantes de cette rivière qui s' étire à travers une luxuriante végétation, s' emballe et cascade, puis se calme et serpente entre de vertigineuses parois striées de noir.

Un mariage réussi

Deux univers très différents, deux extrêmes se côtoient et s' épousent. D' un côté, le désert et son aridité avec ses roches mises à nu par les éléments, ses sables rouges, bleus et blancs, ses arbres de bronze et ses buissons d' argent; de l' autre, les hauts plateaux verdoyants. Parés d' une multitude de lacs, couverts de forêts de pins et de bouleaux, leurs pâturages sont gorgés de fleurs.

Une diversité exceptionnelle

Le monde végétal de ce parc national est fascinant de diversité. En plus de la végétation typique des déserts du sud-ouest, la richesse géologique de la région a créé des endroits aux conditions surprenantes. En effet, la spécificité des sols ayant empêché le développement de la plupart des plantes, seul le petit nombre d' entre elles qui a su s' adapter à ces conditions particulières a réussi à survivre. Ces mêmes sols servent également de barrières naturelles empêchant la propagation des plantes d' une zone à l' autre. Des espèces endémiques qu' on ne retrouve nulle part ailleurs se concentrent ainsi en un seul lieu. Quant aux canyons, les nappes phréatiques qui suintent par des fissures le long des parois donnent naissance à de délicats jardins suspendus composés de plantes rares.

Pumas, crotales et ours noirs

Dans cette région du Colorado, l' Escalante National Monument est de loin la plus grande surface aujourd'hui protégée; ce n' est toutefois pas suffisant pour certaines espèces dont les mouvements migratoires sont très importants. Grâce au fait que d' autres zones protégées sont contiguës à ce parc national – ou sont suffisamment proches et dotées de couloirs migratoires permettant de

Coyote Gulch à l' annonce du printemps LES ALPES 9/2003

passer d' un endroit à l' autre –, les animaux disposent d' un espace total de 40 000 km 2 ( soit une surface équivalente à celle de la Suisse ). L' Escalante National Monument doit à cette situation privilégiée d' abriter une impressionnante multitude d' animaux. On peut en effet y découvrir des cerfs, des putois, des blaireaux, des castors, des antilopes, des mouflons et, avec un peu de chance, des pumas et des ours noirs. On y trouve aussi des aigles, des faucons pèlerins,divers colibris,toutes sortes de lézards et de serpents – dont le fameux crotale –, et bien d' autres encore.

Quelques itinéraires

Ce ne sont pas les itinéraires pédestres qui manquent dans ce parc national et chacun y trouvera des chemins adaptés à sa condition physique. Parmi ceux que nous avons pratiqués, en voici deux qui sont d' un intérêt particulier.

Suggestion 1: Fence canyon

Particularité: paysage lunaire de roche ciselée, végétation luxuriante au fond du canyon, zones sableuses avec végétation des hauts plateaux désertiques; vues grandioses sur les formations rocheuses du Navajo Sandstone.

Difficulté: modérée. Longueur: env. 6 km aller simple. Ravitaillement: on peut boire l' eau du ruisseau du Fence canyon après l' avoir traitée.

Accès: en venant de Boulder, sur la Highway 12, prendre la route en terre nommée Hole in the Rock Road sur la gauche, quelques kilomètres avant Escalante. De là, compter 27,. " " .5 km jusqu' à l' embranchement indiqué Egypt. Continuer pendant encore 14,. " " .5 km sur un chemin qui nécessite parfois un véhicule 4 3 4. Une vue imprenable vous attend en bout de route où se trouve la zone de parking nommée « trailhead ». C' est là que le BLM ( Bureau of Land Management ) vous demandera quelques informations et vous délivrera un permis de camping ( gratuit ).

Itinéraire: depuis le parking, il ne reste plus qu' à plonger de cette falaise en suivant les méandres du sentier, indiqué occasionnellement par des cairns ( pas de balisage ). Lorsque vous arrivez sur le grès, des marches ont été taillées dans la roche par endroits. Plus bas, la pente s' adoucit et vous n' aurez pas de mal à vous orienter.. " " .La végétation luxuriante qui tranche avec l' âpreté du désert vous indiquera la rivière Escalante en aval de Fence Canyon. Suivre la direction générale nord-est, mais ne pas partir trop sur la gauche. Laissez sur votre droite le bras sud. Avancez ainsi entre les deux bras de Fence aussi

Pho to s:

M ikh aa lC hillie r Aux alentours de Torrey, une Amérique rurale Jeu d' eau, de sable et de lumière à Coyote Gulch LES ALPES 9/2003 La baignade nous attend au pied des chutes, Calf Creek Couleurs d' automne dans le Gulch. En marche vers l' Escalante Descente de Sand Creek Petite pause dans la fraîcheur de Calf Creek Délicatesse exquise du pavot LES ALPES 9/2003

loin que vous le pourrez. Vous trouverez alors un sentier de descente sur votre droite dans le bras sud. En poursuivant plus en aval, vous atteindrez l' Escalante et pourrez alors revenir sur vos pas. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez suivre l' Escalante vers l' aval ou l' amont et remonter un autre canyon ou encore faire un itinéraire en boucle ( carte et boussole indispensables ). Les possibilités de découverte sont quasiment infinies.

Suggestion 2: The Gulch

Particularité: un itinéraire où l'on progresse sur une terre sablonneuse et le long duquel on découvre de nombreuses alcôves ainsi que la marque du passage des Anciens, les Anasazis – sous forme de greniers inaccessibles et de « moqui steps », ces marches taillées dans la roche qui permettaient l' accès à un point d' eau.

Difficulté: modérée à difficile. Cet itinéraire le long d' un magnifique canyon est dans l' ensemble assez facile, excepté pour sa dernière partie, où les « narrows », gorges étroites, requièrent plus d' expérience.

Longueur: environ 20 km aller simple. Compter un jour et demi de marche ou trois jours pour l' aller. Ravitaillement: on peut boire, après l' avoir traitée, l' eau du ruisseau The Gulch.

Accès: au centre de Boulder, vous trouverez un carrefour entre la route Utah Hwy 12 et celle qui porte le nom de Burr Trail. Prendre cette dernière vers l' est sur environ 16 km. La deuxième rivière que vous traversez est le Gulch. La première, Deer Creek, est une autre merveille qui vous tentera certainement aussi, et qui offre en bordure de route un camping aménagé avec toilettes,tables et bancs. Une fois arrivé au Gulch, environ 400 m avant le pont sur le ruisseau,tourner à droite vers une zone de par-

Pho to s:

M ikh aa lC hillie r Fruits de genévrier et fleur de cactus Sur les hauteurs de Death Hollow, plateau de l' Aquarius LES ALPES 9/2003 Eclaircie sur Brigham Tea Bench Le crépuscule des dieux LES ALPES 9/2003

king et le « trailhead ». De là suivre le sentier en direction du sud.

Itinéraire: descendez en longeant le ruisseau. Le canyon reste toujours relativement large, de 50 à 100 m en-viron,mis à part les « narrows » de la fin.. " " .Arrivé aux gorges, un bout de corde pour descendre votre sac est bienvenu au moment où le ruisseau disparaît dans une cascade qu' il vous faut franchir. Au bout des gorges, la dernière piscine naturelle peut nécessiter, selon l' année et la saison, un brin de natation. Il est possible de contourner les gorges par le plateau à l' ouest, Brigham Tea Bench, mais il vaut la peine de marcher jusque-là et décider alors de continuer ou de contourner. Pour les contourner, il suffit de revenir en arrière quelques deux cents mètres en cherchant sur le côté ouest une fissure aisée à escalader en friction. De là, après avoir admiré l' incroyable panorama, vous vous dirigerez vers le sud jusqu' à ce que vous aperce-viez les gorges à l' est. Sur votre droite, vous verrez plusieurs plateaux verts dont le troisième est votre destination. Lorsque vous aurez rejoint le ruisseau, prenez le temps de remonter les gorges avant de continuer votre aventure! a

A l' ouest du Gulch, lumières hivernales et formations de Navajo Sandstone Pho to s:

M ikh aa lC hillie r

Informations générales

Conditions climatiques et saison: le climat est généralement sec et ensoleillé, avec des conditions très influencées par les différences d' altitude, la latitude et les saisons. Mai et septembre – la haute saison – sont les mois qui offrent une température idéale. Octobre est une période bénie. On peut déjà y trouver de la neige! Juin est un mois très chaud avec quasiment pas de précipitations. Les mois de juillet et août, très chauds, se caractérisent par des précipitations très abondantes. Risques de flash flood dans certains canyons. La prudence est de rigueur lors du passage des « narrows », ces passages où les parois d' un canyon se resserrent permettant à peine de s' y glisser. En période orageuse, il faut absolument les éviter. En effet, les eaux récupérées par les immenses surfaces rocheuses peuvent subitement envahir l' étroitesse d' un canyon; c' est alors un mur de boue de plusieurs mètres de haut qui balaie tout sur son passage. L' hiver offre des possibilités de raquettes et de ski de fond sur l' Aquarius ou de trekking à plus basse altitude. La plupart des canyons de l' Escalante nécessitent de marcher dans l' eau. A partir de la fin octobre jusqu' au mois de mai, la température de l' eau peut vous stopper. Ravitaillement/cartographie: Loa, Bicknell, Boulder et Escalante permettent ravitaillement ( eau, nourriture et essence ), hébergement et achat de cartes topographiques. Sur place, à Escalante, le Bureau of Land Management ( BLM ) et le US Forest Service vend des cartes topographiques de toute la région. Moyens de transport: le parc national n' est pas accessible par les transports publics. Il faut compter environ 6 heures de route depuis Las Vegas, 5 heures depuis Salt Lake City ou 10 heures depuis Denver. Le territoire, qui n' a que très peu de routes dont la plupart sont en terre, est difficile d' accès. Contacts: Escalante BLM Field Office, PO Box 225, Escalante, Ut. 84726. Tél. 001-435/826-5499. www.escalante-cc.com; www.crazycoyote.ch; www.ut.blm.gov L E S A L P E S 9 / 2 0 0 3

Faune et flore

Fauna e flora Fauna und Flora

Feedback