La première carte précise du K2. Charles Jacot-Guillarmod, topographe

La première carte précise du K2

Le 31 juillet 1954 marque la victoire sur le K2. Quarante ans plus tôt, un topographe suisse dessinait la première carte précise de cet illustre sommet.

Charles Jacot-Guillarmod, 1868–1925, était un topographe talentueux qui, grâce à ses connaissances approfondies, a participé à l' élaboration de l' Atlas topographique de la Suisse, appelé également Atlas Siegfried. Il était, entre autres, co-responsable de la représentation des parties rocheuses figurant sur cet atlas, représentation que l'on utilise encore jourd' hui. En 1914, il quitte l' ancien Service topographique fédéral, aujourd'hui swisstopo. La même année encore, il établit une « esquisse topographique » du Chogori ( K2 ) en se fondant sur les photographies terrestres prises par son cousin et chercheur Jules Jacot-Guillarmod, 1868–1925, ainsi que sur le matériel photographique inégalé de Vittorio Sella 1. Le dessin au 1: 50 000 avec équidistance de 100 m forme la première carte précise d' un massif de l' Himalaya. Reproduite sous forme de lithographie en 1925, elle a été publiée pour la première fois dans le Bulletin de la Société Neuchâteloise de Géographie.

Charles Jacot-Guillarmod faisait partie d' une nouvelle génération de topographes. La qualité de ses dessins repose sur l' excellente formation qu' il a reçue par le géologue Arnold Escher von der Linth et son successeur Albert Heim ainsi que le professeur Fridolin Becker de l' EPF Zurich. a

Hans-Uli Feldmann, Morat ( trad. ) 1 Vittorio Sella, un des plus grands photographes de montagne, était membre de l' équipe italienne qui, sous la conduite de Luigi Amedeo, duc des Abruzzes, essaya en 1909 d' atteindre le sommet du K2 par l' arête sud-est.

Pho to :m àd .p ar Ha ns -U li Fel dm ann Pho to :C hr ist ine Kopp LES ALPES 7/2004

Vie du club

Vita del club

Aus dem Clubleben

Feedback