La vallée de l'Arve à raquettes. Le bonheur des premières traces

La vallée de l' Arve à raquettes

Lorsque la neige vient recouvrir les flancs des sommets bordant la vallée de l' Arve, il est temps de rejoindre le Môle, le lac Vert, les chalets d' Ayères et le Croise-Baulet. Des destinations qui ont tout pour plaire et méritent largement une visite, raquettes aux pieds.

La moyenne vallée de l' Arve, qui s' étale entre Bonneville et la longue plaine de Sallanches, est bien moins connue que la haute vallée de l' Arve et Chamonix. Elle est bordée sur ses deux rives par des sommets bien caractérisés qui, encore vierges de toutes remontées mécaniques, présentent un équilibre harmonieux entre les immenses falaises rocheuses, les combes bien enneigées et les versants boisés. Depuis Genève, moins d' une demi-heure suffit pour chausser les raquettes et s' élancer à l' assaut de ces cimes savoyardes.

Pour le plaisir des jambes et des yeux

Dominant fièrement Bonneville de toute sa hauteur, le Môle s' adresse aux randonneurs entraînés qui ne craignent ni la rudesse de la pente ni les morsures du froid lorsque la bise se met de la partie. Mais quelle récompense une fois parvenu au sommet, où l'on peut profiter d' un panorama unique sur les Alpes et la chaîne du Jura. Un peu plus loin, si l'on souhaite une pratique plus douce de la raquette sur un itinéraire moins accidenté, c' est le site du plateau d' Assy et des chalets d' Ayères qui conviendra le mieux. La vue sur le Mont-Blanc, la chaîne des Fiz et les Aravis y est époustouflante et bénéficie d' une réputation largement justifiée. Enfin, à tout seigneur, tout honneur, le Petit Croise- Baulet est devenu au fil des ans la grande classique de la région car on peut rejoindre le sommet par des itinéraires bien répartis sur l' échelle des difficultés ( de facile à difficile ). Les plus motivés pourront même rejoindre le Croise-Baulet en s' élançant vers le col de l' Avenaz, qui fait face au plus beau profil des grands glaciers d' altitude du massif du Mont-Blanc et à la grande pyramide rocheuse de la Pointe Percée.

Le Môle, 1863 m

Aisément reconnaissable depuis Genève grâce à la forme toute particulière de son sommet, qui ressemble à s' y méprendre au cône d' un volcan, le Môle reste LA destination de prédilection des randonneurs à raquettes et des adeptes du bi-nôme surf-raquettes. En effet, les pentes raides de sa face est sont propices aux descentes très soutenues que seuls les Sur les hauteurs du col de Jaillet Photo: Didier Cassany aficionados du snowboard savent apprécier. Bien isolé des massifs environnants, le Môle bénéficie également d' un panorama à 360° offrant une vue unique sur les Alpes et le Jura.

Dénivelé: 703 m; difficulté: WT4 en aller retour. Attention cependant aux imposantes corniches qui ourlent l' arête faîtière. L' itinéraire décrit comporte une pente raide, orientée au sud, et donc vulnérable à la chaleur du soleil. Le moindre doute sur la stabilité du manteau neigeux doit remettre le départ en question. La descente de la face est en snowboard est très soutenue, sur une pente de 37° environ, et se fait généralement le matin ( risque de coulées l' après: 4 h environ; carte: IGN 3429 ET; accès: depuis Genève, prendre l' auto blanche ( douane de Vallard ) pour quitter l' autoroute à Findrol. Continuer sur Viuz-en-Sallaz, St-Jean-de-Tholome, Bovère puis suivre la route jusqu' à son terminus au parking de Chez Béroud; départ: parking de Chez Béroud ( 1160 mitinéraire: du petit parking, conçu pour une quinzaine de voitures, suivre le large chemin qui monte dans la forêt jusqu' aux chalets du Petit-Môle ( 1534 m ). D' ici, continuer facilement ( nord ) jusqu' à la base de la montagne, pour commencer l' ascension proprement dite ( sur le haut du dernier chalet ). L' ascension devient sérieuse après les premiers lacets de la pente sommitale, avec une pente de 30° sur 400 mètres environ. Pour gravir cette pente dégarnie, effectuer une multitude de lacets afin de démultiplier l' effort de l' ascension. En arrivant à proximité du sommet, la pente s' adoucit enfin, et c' est en suivant l' arête cornichée que l'on atteint le sommet; descente: soit par le même itinéraire, soit par le Plan Meulet ( 1563 m ) puis par la forêt de la Bossenaz jusqu' au point de départ.

Le lac Vert et les chalets d' Ayères des Pierrières, 1641 m

Pour peu que l'on sache lire une carte, on découvre vite que les hauts du plateau d' Assy recèlent de véritables petits coins de paradis pour les randonneurs à raquettes. Cet itinéraire, qui se déroule sous l' énorme barrière rocheuse des Fiz, en est le parfait exemple. S' il ne possède pas de fort dénivelé, il n' y règne pas moins une ambiance de haute-montagne grâce, d' une part, à sa proximité avec l' énorme falaise calcaire des Rochers des Fiz et, d' autre part, à cette superbe vue sur le massif du Mont-Blanc tout proche. L' itinéraire, toujours facile à trouver et sans véritables difficultés techniques, convient particulièrement à l' initiation à la raquette. Si l'on aime randonner en solitaire, on choisira plutôt de partir à la découverte de ce site magnifique les jours de semaine.

Dénivelé: 328 m; difficulté: WT1 ( randonnée en bouclehoraire: 3 à 4 h. En fonction du niveau des randonneurs, il est possible de rallonger l' itinéraire en allant découvrir la succession de petites combes et de replats se trouvant sur les hauteurs des chalets d' Ayèrescarte: IGN 3530 ET; accès: depuis Genève, prendre l' autoroute blanche en direction de Chamonix pour sortir à Sallanches. D' ici, monter au plateau d' Assy puis rejoindre le site du lac Vert ( petit parkingdépart: lac Vert ( 1313 mitinéraire: depuis le site du lac Vert, prendre le petit sentier qui grimpe dans la forêt jusqu' au chalet-restaurant du Châtelet ( 1418 m ). Suivre le chemin qui monte en direction des chalets d' Ayères du Milieu ( 1478 m ) puis rejoindre les chalets d' Ayères des Pierrières ( 1641 m ) en passant par les chalets du Souay ( 1569 m ). Continuer la boucle en descendant jusqu' aux chalets des Mollays ( 1590 m ) pour rejoindre, après une descente en forêt, le chalet- restaurant du Châtelet. On retourne au lac Vert par l' itinéraire de montée.

Photos: Didier Cassany En arrivant à proximité des chalets du Petit-Môle ( 1515 m ), on distingue très nettement la mer de nuages qui recouvre toute la vallée de l' Arve En fin d' après, juste à proximité des chalets du Petit-Môle, les derniers rayons d' un timide soleil de janvier irisent au loin les sommets du massif du Mont-Blanc. Moments magiques!

La nouvelle signalétique pour la randonnée pédestre mise en place dans toute la Savoie s' avère beaucoup plus claire et lisible que l' ancienne Malgré l' altitude modeste, l' itinéraire facile des chalets d' Ayères bénéficie d' un panorama très attrayant sur les Rochers des Fiz Pour le retour au lac Vert, point de départ de la randonnée vers les chalets d' Ayères de Pierrières, il faut descendre sur un autre hameau: Ayères des Rocs Le haut de l' itinéraire devient plus intéressant à parcourir car le panorama sur la longue falaise rocheuse des Fiz se dévoile dans toute sa splendeur Les chalets d' Ayères des Pierrières sont idéalement situés en face du Mont-Blanc! Un panorama qui vaut bien celui qu' on a depuis Chamonix!

Photos: Didier Cassany

Le Petit Croise-Baulet, 2009 m

Superbe course d' initiation située à proximité immédiate de Genève, le Petit Croise-Baulet bénéficie d' un panorama exceptionnel sur le Mont-Blanc. Le caractère sauvage de l' endroit – le sommet est à l' écart des remontées mécaniques de Megève et de Combloux – et sa faible fréquentation les jours de semaine font de cette randonnée l' un des must du secteur. De plus, l' itinéraire permet d' abor des terrains variés, idéals à parcourir raquettes aux pieds. Dénivelé: 879 m; difficulté: WT4 en aller retour. Des coulées sont possibles sur les pentes est du Petit Croise-Baulet ( entre le chalet de l' Avenaz et le col de Jaillethoraire: 5 à 6 h; cartes: IGN 3430 ET et 3531 OT; accès: depuis Genève, prendre l' autoroute blanche direction Chamonix pour quitter l' auto à Sallanches. Continuer sur le vil- Panorama sur les Rochers des Fiz, les Aiguilles Rouges et les sommets du massif du Mont-Blanc Photos: Didier Cassany lage traditionnel de Cordon et le hameau des Pontets; départ: les Pontets ( 1130 mitinéraire: des Pontets, prendre la piste forestière des Bois de la Jorasse qui passe sur le haut des chalets du Cornillon ( 1255 m ). En poursuivant sur le même chemin, au niveau du P. 1370, prendre à gauche et continuer l' ascension par le chemin forestier des Bois de la Jorasse pour rejoindre le col de Jaillet ( 1723 m ). D' ici, en restant le long de l' arête sud-est de la montagne, continuer l' ascension jusqu' au sommet; variantes: les randonneurs moins entraînés pourront choisir de commencer la randonnée depuis le parking du Christomet ( au-dessus de Megève, panneaux indicateurs ) puis, en passant par le chalet des Frasses ( 1623 m ), de rejoindre le col de Jaillet et le sommet de la montagne ( difficulté WT2 ). Il est également possible d' effectuer cette course depuis La Giettaz ( Savoie ), en partant du hameau du Plan ( 1225 m ). De là, passer aux chalets de la Crépinière ( 1276 m ) puis au chalet du Planet, et c' est par une longue ascension que l'on atteint le col de Jaillet puis le sommet ( difficulté WT3 ). Pour les randonneurs plus exigeants et expérimentés, en partant depuis le Petit Croise-Baulet, il est possible de faire le Croise-Baulet ( 2236 m ) en passant par le col de l' Avenaz ( 1929 m ). La difficulté passe alors au niveau supérieur, c'est-à-dire WT4. a Didier Cassany, Abondance ( F ) Une neige épaisse mais légère recouvre la montagne. Pour l' ascension du Petit Croise-Baulet, nous allons devoir nous relayer pour faire la trace. A l' arrière, la vue s' ouvre sur le Grand Croise-Baulet et la Pointe Percée ( massif des Aravis ) C' est en suivant l' arête de la montagne qu' on rejoint le plateau sommital du Petit Croise-Baulet Informations générales Internet: www.bonneville.fr, www.sallanches.com, www.pays-du-mont-blanc.com, www.savoiehautesavoie.com, www.ohm-chamonix.com Secours: peloton de gendarmerie de haute montagne +33 450 531 689 ( 112 depuis un téléphone portable ) Météo: www.meteofrance.com, www.meteo.fr A savoir: le plateau d' Assy possède un joyau de l' art sacré moderne: une église édifiée en 1950 par l' architecte savoyard Novarina. Semblable à un chalet taillé dans la pierre du pays, elle est surmontée d' un campanile de 28 mètres qui abrite le baptistère décoré par Marc Chagall. L' édifice religieux à été mis en lumière par les plus grands artistes contemporains: Matisse, Braque et Chagall pour les peintures des façades, Léger pour la mosaïque, Bazaine et Rouault pour les vitraux, Lurçat pour la tapisserie et Germaine Richier pour la sculpture. Pour plus d' informations, www.passy-mont-blanc.com

Feedback