L’apnée du sommeil a son médicament

Yvonne Nussbaumer-Ochsner, de l’Hôpital universitaire de Zurich, a reçu le Prix de Quervain 2012. Elle a découvert que l’Acétazolamide, un médicament utilisé pour soigner le mal aigu des montagnes, agissait aussi sur les patients souffrant d’apnées du sommeil (syndrome d’apnées-hypopnées du sommeil, SAHS). Elle a ausculté 45 patients à la Schatzalp et au Jakobshorn à Davos. Lorsque ceux-ci ont ingéré ce médicament, la qualité de leur sommeil et le degré de saturation en oxygène de leur sang durant la nuit se sont nettement améliorés. Le SAHS concerne 5 à 15% des adultes. Son traitement se fait généralement au moyen d’un appareil d’aide respiratoire. L’emporter en montagne n’est pas aisé, c’est pourquoi beaucoup de patients y renoncent et risquent alors des complications. Grâce à ce médicament, il existe désormais une alternative.

Le Prix de Quervain est décerné à des travaux dans la recherche polaire et de haute altitude. Il vise à encourager la relève de chercheurs d’exception. Le prix, doté de 5000 francs, est décerné par la Commission de recherche polaire et de haute altitude des Académies suisses des sciences.

Feedback