Le FIFAD ému

Le destin de l’alpiniste Jeff Lowe a touché le jury du Festival international du film alpin des Diablerets (FIFAD). Celui-ci a décerné à l’unanimité son Grand prix à Jeff Lowe’s Metanoïa, de James Aikman. L’œuvre retrace la vie du grimpeur américain, auteur de centaines de premières ascensions et créateur d’innovations techniques, qui mène aujourd’hui un combat inégal contre une maladie neurologique (voir «Les Alpes» 8/2015). Le Prix du jury est revenu au film Tashi and the Monk, qui raconte la rencontre entre un moine bouddhiste de retour dans l’Himalaya pour y ouvrir un orphelinat, et un jeune garçon malmené par la vie.

Le CAS, partenaire officiel du FIFAD, a remis le Diable d’Or de la catégorie «Montagne» au film Tour du Paine, du Français Raphaël Jochaud, et celui de la catégorie «Exploits/Aventures» à Unter Bären, du Suisse Roman Droux. Le Mérite alpin 2015 est revenu à la Genevoise Yvette Vaucher, membre d’honneur du CAS. Pour rappel, l’alpiniste fut la première femme à réussir l’ascension de la face nord du Cervin il y a 50 ans (voir «Les Alpes» 7/2015).

Le camp OJ a lui aussi connu un beau succès aux Diablerets. Un peu plus de 20 jeunes ont pu bénéficier d’un libre accès à toutes les activités et films du FIFAD lors du premier week-end. Enfin, la manche de la Mammut Youth Climbing Cup organisée dans le cadre du festival a attiré athlètes et public en nombre durant le dernier week-end.

Feedback