Le porte-monnaie pour éviter les déchets

A propos de l’article «En bas, les déchets!», paru dans «Les Alpes» 8/2018, et du courrier de lecteur «Mouchoirs au bord du chemin», paru dans «Les Alpes» 10/2018

Je ne peux malheureusement que confirmer les descriptions de Karin Gut. L’année passée, nous sommes allés au Zindlenspitz (Wägital), et nous avons été effarés de voir ces mouchoirs que nous trouvions chaque quart d’heure au bord du chemin. Cette année aussi, nous avons pu constater les résidus de cette mauvaise habitude lors de certaines randonnées alpines. Il en va de même en hiver: bouteilles PET, canettes de Red Bull et autres déchets parsèment la trace de montée et le sommet. L’initiative des sacs plastiques pour ramener les déchets en plaine est une bonne idée, mais elle n’est pas mise en œuvre. Une fois de plus, il serait plus efficace de mettre à contribution le porte-­monnaie. On pourrait par exemple fixer le prix des produits en incluant la taxe d’élimination, qui serait utilisée à cet effet.