Le sentier des Appalaches, USA. Le 100 Mile Wilderness

Le sentier des Appalaches ( USA )

L' un des plus longs sentiers entièrement balisés du monde longe la chaîne des Appalaches, à l' est des Etats-Unis. Au cœur de ce parcours de près de 3500 km de long se trouve le 100 Mile Wilderness – avec des paysages d' une beauté telle que même les habitués des Alpes en seront enchantés.

Pour parcourir le sentier de bout en bout, il faut compter entre trois et quatre mois de marche et une importante préparation. Cependant, si l'on se rend directement au 100 Mile Wilderness, tout au nord du sentier, dans le Maine, on pourra se faire une idée du caractère de ces montagnes en huit à dix journées de randonnée.

Long, exigeant et de toute beauté

Le sentier des Appalaches – en anglais Appalachian Trail ou AT – est un itinéraire de randonnée entièrement balisé sur 2150 miles, ou 3450 km, le long de la chaîne du même nom qui s' étire sur un axe SW-NE. Entre Atlanta, dans l' Etat de Géorgie, et le Mont Katahdin ( 1606 m ), dans le Maine, le chemin traverse le Tennessee, la Caroline du Nord, la Virginie, le Maryland, la Pennsylvanie, l' Etat de New York, le Connecticut, le Massachusetts, le Vermont, et le New Hampshire. Les Appalaches s' étant constituées avant la formation des Alpes, les variations d' altitude ne sont pas très grandes: le plus haut sommet de ce massif ancien est le Clingmans Dome, 2026 m, dans le Tennessee. Néanmoins, sur 3500 km de distance, le randonneur est confronté à 140 000 m de dénivelé environ – les sommets sont modestes, mais innombrables. Quel est donc l' attrait pour les 2000 randonneurs qui relèvent ce défi chaque année? Il y a bien sûr l' exploit sportif, mais aussi l' expérience de la nature: on évolue presque tout le temps dans l' uni intact des Appalaches, avec leurs nombreuses forêts d' une densité et d' une diversité admirables 1. C' est le caractère sauvage du parcours qui le distingue des sentiers marqués des Alpes suisses.

Un sentier plutôt jeune

L' AT est relativement récent; à l' inverse des sentiers indiens par exemple, son 1 Les Appalaches accueillent une des forêts tempérées les plus diverses au monde, qui se distingue par une multitude d' arbres, de fleurs, de champignons, etc. Par exemple, dans le parc national des Great Smoky Mountains ( Caroline du Nord et Tennessee ), sur une surface de 2000 km 2, on trouve 130 essences d' arbres, à savoir environ un tiers de plus que dans l' Europe entière.

Photos: Andr eas S tucki Le Rainbow Stream Lean-To, exemple type d' un abri du sentier des Appalaches, au lever du jour La dernière montée avant le sommet du White Cap Mountain, 1113 m, point culminant du 100 Mile Wilderness. Le sommet est juste au-dessus de la limite des arbres tracé ne repose pas sur des bases historiques. C' est en 1937, après douze ans de travaux préparatoires, que l' itinéraire a été achevé. Il a été parcouru en entier pour la première fois en 1948. Depuis 35 ans, il est géré par le Service des parcs nationaux. Aujourd'hui comme dans le passé, son entretien est assuré par l' Ap Trail Club, fondé en 1925. Fonctionnant sur une base bénévole, ce club s' occupe aussi des marquages: des traits de peinture blancs verticaux de 15 centimètres apposés sur des arbres et des rochers le long du sentier.

AT mode d' emploi

Chaque année, 2000 randonneurs surnommés « thru-hikers » tentent de parcourir l' entier du sentier en une fois. La Pour parcourir dans son entier le sentier des Appalaches, long de 3500 km, il faut compter entre trois et quatre mois. La partie centrale de l' itinéraire, le 100 Mile Wilderness, se découvre en huit à dix jours Cr oquis: Andr eas S tucki Des pontons en bois permettent de traverser confortablement les passages marécageux du sentier des Appalaches. Mais les bagages peuvent rendre la traversée délicate Un passage exposé au cours de la traversée du Barren Chairback Range. Le trait de peinture blanche est le balisage officiel A chaque bout du 100 Mile Wilderness, un panneau signale qu' on s' apprête à passer une dizaine de jours en autonomie Mount Katahdin Georgia Sentier des Appalaches plupart commencent au sud au début du printemps et se dirigent vers le nord. Environ 200 d' entre eux atteindront leur objectif. L' énorme majorité des « thru-hikers » sont américains. Les Européens sont très rares, ce qui n' est pas étonnant puisque le sentier est très peu connu hors des USA. L' ensemble du parcours doit être préparé méticuleusement car le sentier n' a pas été planifié en fonction des magasins ou des hôtels. L' autonomie est donc de mise: tous les 15 à 20 km, on trouve sur le bord du chemin un abri, ou « lean-to », où l'on peut passer la nuit. Le plancher de bois peut accueillir six à huit personnes. Il faut tout amener soi-même – à l' exception de l' eau, car les rivières et ruisseaux sont nombreux. Le ravitaillement ne se fait que dans les localités: la distance entre elles varie entre 30 et 100 km. La solution la plus courante est d' envoyer avant son départ des paquets de nourriture en poste restante à différentes étapes. On les récupère à mesure qu' on avance, des jours, des semaines ou des mois plus tard.

Le 100 Mile Wilderness

Le plus grand défi sur le parcours, la pièce de résistance du sentier des Appalaches, c' est le 100 Mile Wilderness, dans le Maine 2. Ce tronçon, qui traverse des paysages dont la civilisation est quasi absente, représente à lui seul une randon- Photos: Andr eas S tucki Le 100 Mile Wilderness offre une pléthore de lacs et d' étangs sauvages, parfois sans nom. Il n' est pas rare d' y apercevoir des élans La vue fantastique sur des forêts, des lacs et des rivières à perte de vue compense largement les efforts fournis née des plus intéressante 3. Elle est délimitée au sud par le village de Monson et au nord par le camping d' Abol Bridge. Ces deux lieux sont à une journée de voiture de Boston. La meilleure période pour entreprendre ce raid est le mois d' août ou de septembre; au rythme de 15 à 22 km par jour, il faut compter huit à dix jours pour le parcourir. Le 100 Mile Wilderness, c' est des lacs de montagne dissimulés au plus profond de la forêt, des cours d' eau sauvages, des sommets panoramiques d' où l'on ne voit que la forêt à perte de vue 4, un marais plein de plantes carnivores et, selon la saison, une merveilleuse variété de champignons. L' altitude fluctue entre 200 et 1200 m et l'on traverse différentes zones climatiques. La forêt, très riche, recèle près de 30 essences d' arbres autochtones et de nombreux animaux – oiseaux, élans, cerfs et ours. De jour en jour, les discussions avec les « thru-hikers », qui approchent de la fin de leur périple de plusieurs mois, représentent un enrichissement supplémentaire. Lors des longues soirées dans les « lean-to », il est passionnant de les écouter raconter leurs aventuresa Andreas Stucki, Winter thour ( trad. )

Bibliographie

Les Appalachian Trail Guide Books peuvent être commandés sur le site Internet de l' Appalachian Trail Conference: http://www.appalachiantrail.org Ces 11 volumes comportent entre autres des cartes. Pour le 100 Mile Wilderness, le Maine Appalachian Trail Club publie un guide pratique et informatif: The Official Appalachian Trail Guide to Maine, avec des cartes à l' échelle 1: 62 50O. 2 Ce tronçon s' étend sur 99,. " " .7 miles, c'est-à-dire environ 160 km.

3 En comptant l' approche et le retour, il faut pré- voir deux semaines et demie à trois semaines pour le 100 Mile Wilderness. 4 Le territoire de l' Etat du Maine, environ deux fois plus grand que la Suisse, est recouvert à 90 % par la forêt.

Il serait dommage d' aller dans le Maine sans faire un tour par la côte atlantique avec ses nombreuses îles et possibilités de randonnées

Livres/Médias

Libri/Media

Bücher/Medien

Ber trand & Hannes Baur, Christian & Daniel Roesli et Philippe Thorens

Feedback