Le transport par hélicoptère est absurde et superflu

A propos du courrier de lecteur «L’approvisionnement arrive et repart en hélicoptère» paru dans «Les Alpes» 11/2020

Le Seigneur donne, le Seigneur reprend (la vie): le transport par hélicoptère est présenté comme une nécessité biblique. Mais les bouteilles en verre et en PET devraient être un tabou absolu en montagne et dans les cabanes, comme d’autres choses inutiles. Quand j’étais jeune, j’apportais encore mon propre fagot de bois en cabane. Le transport par hélicoptère comme on le cultive en Suisse est absurde et superflu. Comment se fait-il que le land du Tyrol puisse l’interdire, mais pas la Suisse? Ce vrombissement quotidien dans les étroites vallées est inadmissible et répugne le véritable ami de la nature. Le CAS soutient ces inepties en prétextant la préservation des traditions: absurde. Heureusement pour moi, j’ai quitté le CAS quand j’étais jeune parce qu’il n’acceptait pas les femmes à l’époque.

Feedback