Le Triglav,point culminant de la Slovénie. Randonnées dans les Alpes juliennes

Emblème national de la Slovénie, le cachet du sommet du Triglav est recherché par les collectionneurs

Photos: Bernard van Dierendonck

LE TRIGLAV, POINT CULM

T E X T E / P H O T O S Bernard van Dierendonck, Zurich

INANT DE LA SLOVÉNIE

L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4 profitent depuis un moment déjà du soleil matinal. Il va- lait la peine de se lever tôt! Non seulement en raison du calme de la solitude, mais aussi parce que nous avons bé- néficié des premiers rayons du soleil tout au long de la montée, exposée à l' est. C' est un avantage certain, surtout en automne car, à cette altitude, le thermomètre descend souvent au-dessous de 0° C. Une ascension par une via ferrata aux câbles et pitons glacés se serait révélée vrai- ment peu agréable.

L' embarras du choix

Ce sommet du parc national du Triglav est l' un des buts principaux de notre séjour dans les Alpes juliennes. Nous avons prévu un peu plus d' une semaine pour explorer cette région alpine qui nous est encore inconnue. Des connaissances slovènes, la famille Podlogar, nous ont Ambiance vespérale depuis la cabane de Triglavski, appelée en slovène Triglavski Dom

INANT DE LA SLOVÉNIE

L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4 abondamment pourvus en renseignements. On ne pou- vait souhaiter meilleure information, car Madame Podlo- gar-Stravs est la directrice de l' office de tourisme de la sta- tion de villégiature de Bled, et son mari est à la fois guide de randonnée et gardien du parc national. Leurs conseils se révèlent d' une grande utilité. Non pour les itinéraires, car ils sont correctement balisés dans cette contrée mon- tagneuse. De nombreux indicateurs de direction et des petits panneaux d' interdiction aux marques rouges et blanches indiquent le chemin à suivre, et la carte topogra- phique au 1: 25 000 fournit une vue d' ensemble assez précise. Si problème il y a, c' est plutôt en raison de l' extrême diversité des itinéraires de randonnée. Même les deux brochures touristiques n' offrent que peu d' aide dans ce choix difficile. C' est là qu' intervient la première sugges- tion que nous avons reçue: entreprendre l' ascension du Debela Pec ˘ comme d' œuvre. Cette excursion tra- verse plusieurs étages de végétation: le fabuleux massif forestier de Pokljuka, l' alpage bucolique de Javornik et ses chalets tombant en ruine et, pour terminer, une arête sommitale herbeuse et tondue à ras par la faune sauvage.

De ce point culminant, on bénéficie d' une vue impre- nable sur les vastes pentes d' éboulis presque désertiques entourant le Triglav. On comprend alors mieux le sens du Le Triglav, 2864 m. Les Slovènes considèrent son ascen- sion comme un devoir civique. De son sommet, le regard embrasse presque toute la Slovénie L' itinéraire pour la cabane de Triglavski passe devant le Vodnikov Dom Une voie d' escalade exposée, mais bien sécurisée, conduit au sommet du Triglav, 2864 m Photos: Bernar d v an Dier endonck L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4 terme karst, probablement d' origine slovène, que nous utilisons fréquemment pour désigner des surfaces de cal- caire érodé.

Vision plongeante sur le karst

Il nous a donc fallu deux heures d' escalade sur une via fer- rata dans un rocher solide pour parvenir au sommet du Triglav. Cette ascension sur un calcaire doré par le soleil d' automne est un vrai plaisir, loin des brouillards mati- naux stagnant dans les vallées au-dessous de nous. Le si- lence n' est interrompu que par le cliquetis des mousque- tons que nous accrochons aux câbles sécurisant la voie.

Ceux-ci et les barreaux de fer servant de prises de pied ont bien facilité notre progression. Il ne faut pas être sujet au vertige car, à certains passages, on se déplace en position très exposée au-dessus du vide. Mais cette partie de va- rappe n' est guère difficile, son assurage étant permanent.

On doit l' aménagement de ce sentier à l' initiative d' un cu- ré patriote et féru d' alpinisme. En 1895, cet ecclésiastique a acheté le Triglav pour un dinar-or. Considérant l' acqui sition de ce majestueux massif comme un investissement en faveur de l' autonomie de la Slovénie, il avait alors dé- claré qu' il constituait l' unique parcelle de terre exclusive- ment slovène. Il a édifié à son sommet une curieuse petite tour en hommage au peuple de son pays, alors constam- ment placé sous domination étrangère, qui n' a effective- Impressionnant panorama au sommet du Triglav Le coucher du soleil nous offre de magnifiques spectacles. Photo prise depuis la cabane de Triglavski L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4 rappelant quelque peu Saint-Moritz, associée à un soup- çon du charme propre à l' ancien bloc des pays de l' Est. La renommée touristique de Bled date du séjour dans cette station d' un médecin suisse, Arnold Rikli. Souffrant de diverses maladies, il a découvert en 1850 les vertus théra- peutiques des sources thermales de Bled et la salubrité de son air. Il y a organisé des séjours de cure au cours des- quels ses patients s' astreignaient à courir dans les envi- rons, souvent assez peu vêtus. Il associait ce traitement à un régime très strict. Les indigènes considéraient le doc- teur comme un original et un drôle de citoyen, mais ils ap- préciaient ses clients qui saisissaient la première occasion favorable pour s' éclipser dans l' une ou l' autre des au- berges de Bled, afin de compenser leur manque de calo- ries. En effet, qui a goûté aux solides et excellentes pâtisse- ries à la crème, spécialités de l' endroit, conçoit aisément que tout régime soit voué à l' échec dans ces conditions.

Au milieu du lac de Bled se situe l' unique île du pays, emblème légendaire de la localité. Elle porte une belle église au clocher séparé de l' édifice principal. Cet en- semble architectural est construit sur les fondations su- perposées de cinq autres anciens lieux de culte au mini- mum. Une superstition tirant son origine de l' ère pré- chrétienne a persisté jusqu' à nos jours; toute personne qui Dans la vallée des Sept Lacs, cette nappe d' eau a reçu le surnom de « lac du Rein ». L' inten sité de sa teinte émeraude est typique des lacs et des cours d' eau des Alpes juliennes Enfin de l' eau! Au bord de la septième nappe d' eau de la val- lée des Sept Lacs se dresse la cabane du Dvojno Jezero. Nous aurions volontiers passé la nuit ici, mais nous n' avions pas em- porté l' équipement nécessaire Photos: Bernar d v an Dier endonck ment cessé qu' en 1992. C' est pourquoi cette montagne est restée jusqu' à aujourd'hui le symbole de la Slovénie et le drapeau national y flotte en permanence. Pour les Slo- vènes, son ascension a toujours été considérée comme une sorte d' acte de civisme.

Du sommet du Triglav, le panorama est grandiose.

Sans la présence des brouillards matinaux, on pourrait distinguer la côte adriatique, distante de deux cents kilo- mètres. A l' ouest, nous apercevons le relief escarpé des Dolomites, ainsi que la chaîne des Karawanken, marquant la frontière avec l' Autriche. La complexité géographique des Alpes juliennes est surprenante. Les vallées sauvages et profondément encaissées ne s' étirent pas d' ouest en est, comme souvent ailleurs dans les Alpes, mais rayonnent dans toutes les directions autour du Triglav. D' arides hauts plateaux et de vastes forêts caractérisent ce paysage aux traits tour à tour aimables ou sévères, témoignant de la superposition des influences des climats alpin et médi- terranéen.

Tranches à la crème en guise de régime!

Tout au loin à l' est, nous devinons la petite ville de Bled et son lac, points de départ de nos randonnées dans le parc national. Cette localité diffuse une ambiance d' élégance fait sonner la cloche de l' église a le droit de formuler un vœu qui a de fortes chances de s' accomplir.

Les Sept Lacs, perles d' un collier

Notre itinéraire de descente du monument national du Triglav emprunte le versant sud. Les deux cents premiers mètres se déroulent sur une via ferrata, comme pour la montée. Puis nous passons devant la cabane de Dolic ˘ en direction du col de Hribarice, à travers un curieux pay- sage, composé d' éboulis, de lapiez et de petites cavités.

Vigoureusement attaqué par l' érosion karstique, le sous- sol absorbe immédiatement les eaux de pluie. Seuls quelques animaux comme le bouquetin et le chamois, et des plantes, lichens et mousses particulièrement résis- tants, peuvent survivre dans ce milieu aride. Les randon- neurs y chercheront en vain une source ou un autre point d' eau, et emporter dans son sac à dos une ration supplé- mentaire de ce précieux liquide n' est pas un luxe!

Le col franchi, ce paysage lunaire n' est plus qu' un sou- venir. Devant nous s' ouvre la vallée des Sept Lacs. Leurs eaux brillant comme des émeraudes contrastent d' autant plus vivement avec l' aridité générale des environs. Au- jourd' hui encore, on ne s' explique pas exactement la for- mation de ces lacs. L' abondance de fossiles est une autre particularité de l' endroit. S' il consacre un peu de temps à la recherche, le promeneur découvrira sur les dalles à l' est du chemin, des ammonites 1 aussi grosses que la paume d' une main. La vallée des Sept Lacs est le centre et l' origine du parc national fondé en 1924. Arrivés en bordure du dernier lac, le Dvojno Jezero, nous regrettons d' avoir pla- nifié notre randonnée de manière trop sportive en n' em portant ni sac de couchage, ni réchaud. Au lieu de mar- cher encore quelques heures jusqu' à notre point de dé- part, il aurait été délicieux de nous asseoir au bord de l' eau en allongeant jambes et pieds fourbus, d' écouter le si- lence, de cuisiner un repas tout simple et d' aller dormir ensuite sur les paillasses du local d' hiver de la cabane de Triglavski-Jezeri. N' ayant pas le choix, nous réaliserons ce rêve la prochaine fois!

Avec un peu de chance et de persévérance, on découvrira des ammonites fossilisées dans la vallée des Sept Lacs 1 Les ammonites constituent un groupe éteint de céphalopodes, apparenté à celui des poulpes actuels. Elles vivaient dans la mer il y a trois cent cinquante millions d' années environ. On découvre de nombreux restes fossilisés de leurs coquilles dans les dépôts marins de cette époque.

L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4

Randonnées dans le parc national

du Triglav

Longue randonnée à la cabane de Triglavski Compter 7 h à partir de l' alpe de Blato; 1800 m de dénivelé.

Si l'on passe la nuit à la cabane de Vodnikov Dom, 4 h 1 / 2 et 2 h 1 / 2; T2/3 Les accès par la partie gauche de la paroi nord du Tri- glav possèdent un caractère rude, voire carrément rébar- batif, tandis que le versant sud se révèle nettement plus agréable et ouvert. Très diversifiée, la montée débute à l' alpe de Blato ( 1088 m ), que l'on peut atteindre de Stara Fuzina en voiture ou en trois heures de marche. Le sentier en bon état, mais escarpé et non balisé, conduit à l' alpe de Krstenica. On continue par un chemin balisé vers le col sis au sud de la montagne Adam in Eva. De ce point, on bé- néficie d' une bonne vue d' ensemble sur la suite de l' itiné passant par la romantique dépression de Malo Polje, agrémentée d' un petit lac et d' un ruisseau, par la cabane de Vodnikov Dom, déjà fermée en octobre à l' exception d' un petit local d' hiver, et par les étendues d' éboulis et de roches karstiques, qui marquent la fin de la randonnée. La vaste construction du Triglavski Dom ( 2515 m ) fait aussi office de station d' observation météorologique, desservie toute l' année. Les météorologues assurent le ravitaille- ment des randonneurs, également pendant la basse sai- son, même si c' est parfois avec une certaine réticence.

Sommet du Triglav Via ferrata facile, 2 h à partir du Triglavski Dom Casque de protection et équipement classique pour via ferrata vivement conseillés. Itinéraire bien fléché et fort fréquenté.

Descente du Triglav par le sud vers la vallée des Sept Lacs 7 h du sommet à l' alpe de Blato; T2 ( T3/4 pour la via fer- rata ) Les deux cents premiers mètres de dénivellation s' ef fectuent sur une via ferrata disposant de bons moyens d' assurage. A la première bifurcation, prendre à droite la Les derniers mètres avant le point culminant de l'«Amphithéâtre », avec les Podlogar, père et fils, excellents connaisseurs du parc national du Triglav Ambiance d' automne lors de la mon- tée à l'«Amphithéâtre ». A l' arrière au centre, le sommet du Triglav L' arête herbeuse conduisant au sommet du Debela Pec˘. Au fond à gauche, le Triglav Photos: Bernar d v an Dier endonck L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4 descente abrupte, puis tout de suite à gauche ( sud-ouest ), en direction de la cabane de Dolic2164 m ). Continuer par le col de Hribarice ( 2358 m ) pour atteindre la vallée des Sept Lacs, orientée vers le sud. Du dernier lac et de la cabane de Tiglavski-Jezeri, se diriger vers l' alpe de Blato par le refuge de Pri-Jezero ou descendre les mille mètres de dénivelé conduisant dans la vallée du lac de Bohinjsko.

Le Debela Pec˘, en guise de d' œuvre 4 h jusqu' au sommet; 700 m de dénivelé; T1/2 Cette randonnée débute par la vaste forêt de Pokljuka.

Cinquante mètres après l' hôtel des Sports, prendre une petite route vers le nord, qui se faufile sous le couvert forestier et conduit à la cabane de Blejska par l' alpe de Javornik. De là, un sentier bien signalé monte au sommet du Debela Pec ˘ recouvert d' herbe, d' où l'on bénéficie d' une splendide vue sur le massif du Triglav.

Descente de l'«Amphithéâtre » Au sommet du Debela Pec˘. A l' arrière, le vaste massif forestier de Pokljuka, riche en contes et légendes Randonnée alpine à l'«Amphithéâtre » 5 h jusqu' au sommet; 1600 m de dénivelé; pas de balisage, donc nécessité d' un excellent sens de l' orientation; T4 Excursion spectaculaire de la vallée de Vra, située au nord du Triglav, à une montagne en forme de cratère. Les derniers mètres avant le sommet sont escarpés. La vue sur le Triglav est impressionnante tout au long de la course et permet d' oublier rapidement la descente à travers les éboulis et la caillasse.

Quitter le fond de la vallée au hameau de Poldov Rovt pour suivre des vestiges de sentier jalonnés par des cairns.

A 1140 m d' altitude, près de l' un de ces repères, monter à droite par une piste sommairement tracée. Au nord du Splevta, à l' altitude de 2272 m, suivre un vague chemin jusqu' au Dovski kriz ( 2542 m ), l' éminence la plus élevée bordant l'«Amphithéâtre ».

Informations

Conseils pour la randonnée L' automne est la meilleure saison pour les randonnées dans les Alpes juliennes, mais il peut neiger en altitude dès le mois d' octobre. L' été y est torride et les touristes af- fluent en très grand nombre. Maintes cabanes ne sont ou- vertes que de juin à septembre. Quelques-unes disposent d' un local d' hiver. Se munir d' un réchaud et d' un sac de couchage. Pendant les périodes où les refuges sont gardés, les tarifs des nuitées sont très favorables et comprennent couverture de laine et demi-pension. Le camping sauvage dans le parc national est interdit. La majorité des excur- sions ne nécessite qu' un équipement classique de randon- neur, mais nous recommandons, par exemple pour les via ferrata au Triglav, le port du casque contre les chutes de pierres et l' équipement usuel des via ferrata. En route, les points d' eau sont fort rares. La manière la plus simple de parvenir aux points de départ des randonnées est la voi- Photos: Bernard van Dierendonck L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4 ture. Autobus et taxis circulent également à destination du parc national du Triglav.

Bled Centre d' information du parc national du Triglav: Vila Rog, Kidriceva cesta 2, 4260 Bled. On y obtient tous ren- seignements utiles sur la disponibilité des guides et sur les randonnées dans le parc, tél. 00386 ( 0 ). " " .4 578 02 00, cour- riel: triglavski-narodni-park@tnp.gov.si. Pro Montagna, Dusan Podlogar, petit magasin de sports de montagne au centre de la localité; location d' équipement de varappe; tél. 00386 ( 0 ). " " .4 578 06 60, courriel: bled@promontagna.si.

LTO ( office de tourisme ) de Bled, Cesta Svobode 11, 4260 Bled, tél. 00386 ( 0 ). " " .4 578 05 00, Internet: www.bled-si; brochures diverses. Informations générales auprès de l' Office slovène du tourisme, Löwenstrasse 54, 8001 Zu- rich, tél. 01 212 63 94. Centre de visite du parc national du Triglav: Dom Trenta, Na Logu, 5232 Soca, tél. 00386 ( 0 ). " " .5 388 93 30, seul bureau d' information isolé dans la sauvage vallée du Soca ( Isonzo ); location de chambres.

L' île légendaire de Bled. Celui qui sonne la cloche de l' église peut formuler un vœu Arbre noueux sur les rives du magnifique lac de Bohinjsko Jezero Bibliographie/Cartes 2 Mountaineering in Slovenia, The Julian Alps, Editions Sidarta, 2003. Wanderführer Julische Alpen ( guide de randonnée des Alpes juliennes, en allemand ), chez Berg- verlag Rother, 1 re édition 2000. Carte de randonnée au 1:25 000 Planinska Karta Triglav, Club alpin slovène. Pour une vue d' ensemble plus étendue, utiliser la carte de ran- donnée des Alpes juliennes Wanderkarte Julische Alpen, au 1: 50 000, A-1231 Vienne, chez freytag & berndt.

Lonely Planet, Slovenia, 3 e édition, 2001. Bonne source d' informations pour les voyages en Slovénie. a Tr a d u i t d e l' a l l e m a n d p a r Cy r i l A u b e r t 2 Disponible en Suisse, notamment auprès de Piz Buch und Berg, www.pizbube.ch, Müllerstrasse 20, 8004 Zurich, tél. 01 240 49 49.

L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4

Cabanes et bivouacs

Rifugi e bivacchi Von Hütten und Biwaks

Feedback