Le val Maderan en quatre étapes. Bijou caché de Suisse centrale

Proposte di gite

Tourentipp

Bijou caché de Suisse centrale

Le val Maderan en quatre étapes

Du vrombissement des moteurs au bruissement d' un ruisseau, des glaces éternelles à la baignade dans un lac calcaire aux roches primitives: le val Maderan regorge de contrastes. Quatre jours de randonnée ( difficulté moyenne ) pour découvrir cette nature restée intacte

Sur l' axe du Gothard, les automobiles circulent tout au long de l' année – sauf quand elles sont forcées à s' arrêter. La région est connue pour ses embouteillages, et aussi parce qu' elle accueille l' un des chantiers des NLFA 1. Mais elle a bien d' autres choses à offrir: on s' en rendra compte dans le val Maderan, encerclé de parois abruptes et de glaciers. Pour y accéder par l' ouest, depuis Amsteg, la route s' élève de deux cents mètres dans un flanc de montagne incroyablement raide.

Les joies de la baignade

C' est à l' alpe d' Ober Schwandi, atteignable en téléphérique depuis Erstfeld, que nous quittons la civilisation. Le sentier longe les flancs de la vallée de la Reuss, puis bifurque vers le val Maderan. Au-dessus de nos têtes, des parois imposantes, entrecoupées de ravins, surplombent des alpages verdoyants. Le Bristen, sentinelle à l' entrée du val Maderan, domine le paysage. Peu à peu, le vrombissement des moteurs est remplacé par un autre bruit, celui du Chärstelenbach, cours d' eau qui serpente dans la vallée, et de l' Etzlibach, qui descend dans la vallée qui nous fait face. En cas d' orage, ces rivières prennent des proportions autrement plus grandes; lors des intempéries de l' été 2005, le val Maderan a connu de graves inondations. Les dommages ont été réparés depuis. Nous allons passer la nuit dans l' une des deux auberges du L' alpe Oberchäseren, au-dessus de Golzern. Au fond, le Bristen Photos: F redy Joss Lueurs du soir audessus de l' alpe Golzern. L' Oberalpstock ( à d. ) est le plus haut sommet des Alpes uranaises orientales 1 Nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes hameau de Seewen, sur l' alpe Golzern. A deux pas de là, le lac Golzern invite à la baignade: en été, sa température peut atteindre 20 degrés.

Variété des roches

A Golzern, nous sommes entourés du gneiss d' Erstfeld. Après l' alpe Oberchäseren, nous voici dans un univers calcaire. Ses piliers sont la Chli Windgällen et sa sœur, la Gross Windgällen, dont les dalles grises sont mêlées de pierriers jaunes et de gravier rougeâtre. Nous nous élevons vers la Chli Windgällen. A l' appro du sommet, le sentier se fait moins marqué; nous nous aidons de nos mains pour progresser. Nouvelle transition géologique: nous arrivons dans le porphyre des Windgällen, incrusté de cristaux qui lui donnent son aspect tacheté. Le val Maderan est riche en minéraux; jusqu' au XVIII e siècle, on y extrayait du minerai de fer.

L' ascension de la Chli Windgällen et la traversée de l' Unter Furggeli constituent une journée longue et animée. Pour passer la nuit, deux solutions: s' ar à la cabane Windgällen ou, pour plus de confort, poursuivre sa route qu' à l' Hôtel Maderanertal.

Photos: F redy Joss Forêts ancestrales de sapins et de fougères dans le val Maderan C' est bien là que nous allons, mais nous passerons par l' autre versant. Heureusement car, vu d' Oberchäseren, la Chli Windgällen fait peur à voir

Un bâtiment chargé d' histoire

L' hôtel s' élève dans une vénérable forêt de sapins, près de Balmenegg. Les épais tapis de fougères et le petit lac de Butzli ajoutent au mystère des lieux. L' hôtel, érigé en 1864, s' appelait jadis Zum Schweizerischen Alpenclub ( Au Club alpin suisse ). Ses propriétaires, Albin et Rosa Indergand, d' Amsteg, avaient choisi ce nom sur les conseils d' un groupe d' amis qui étaient membres du CAS. A cet âge d' or de l' alpinisme, l' établissement ne désemplissait pas, si bien qu' il fut agrandi. Peu à peu se constitua un village, avec boulangerie, piste de quilles, bureau de poste, salon de coiffure et cabinet médical. Un temps, on imprima même un timbre-souvenir. Une jolie petite église accueillait entre autres des services an-glicans, pour le plaisir des hôtes britanniques. L' hôtel, réputé, hébergeait non seulement des alpinistes, mais aussi des hommes d' Etat, des cardinaux, des mu- Vue de la Chli Windgällen sur la Gross Windgällen Le géranium des forêts ( gera- nium sylvaticum ), tache de couleurs sur le bord des chemins du val Maderan Le val Maderan en quatre étapes: 1: Ober Schwandi–Golzern 2: Golzern–Chli Windgällen– cabane Windgällen Repr oduit av ec l' autorisation de swisstopo ( BA071067 ) 1 2 3 4 3: cabane Windgällen–cabane Hüfi 4: cabane Hüfi–téléphérique de Golzern Photos: F redy Joss La cabane Windgällen avec, en arrière-plan à gauche, le Gross Ruchen, et, à droite, le Gross Düssi Chambre avec vue à prix raisonnable: de la cabane Hüfi, on domine tout le val Maderan. Les sommets qui en imposent le plus sont le Gross Ruchen ( à g. ), et le Chalchschijen ( à d. ) siciens, des philosophes et des scientifiques. Parmi ses hôtes, Sonja III, reine des Pays-Bas, Friedrich Nietzsche et Johannes Brahms. Après cent ans passés aux mains de la même famille, l' établisse changea de propriétaire et de nom, et connut des vicissitudes. Depuis une dizaine d' années, il est géré par la famille Fedier-Tresch, de Bristen, et connaît à nouveau un succès grandissant.

Vue imprenable sur le fond de la vallée

L' étape menant à la cabane Hüfi est entrecoupée de nombreux cours d' eau. Issues de sources innombrables, dissimulées dans les falaises, les cascades se jettent dans le vide. En aval du glacier de Hüfifirn, un lac glaciaire est enfoui dans une profonde cuvette. La cabane du même nom trône sur un promontoire, avec une vue magnifique sur les masses de glace d' un côté, et de l' autre, sur toute la vallée et les masses rocheuses du Gross Ruchen et du Chalchschijen. Au fil de notre dernière étape, nous découvrons de nouvelles facettes du val Maderan. Un sentier raide qui descend à travers les éboulis, une terrasse avec de petits lacs de montagne idylliques; à Hinterbalm, une cabane qui invite au repos, puis le Brunnibach qui file vers la vallée, s' élançant finalement en une cascade imposante.

Les étapes

1 er jour: T2-T3, 5 h Ober Schwandi ( arrivée du téléphérique d' Erstfeld, tél. 041 880 13 53)– Strängmatt ( restaurant)–Chilcherbergen– Golzern. Passages exposés équipés d' échelles et de câbles. Berggasthaus Edelweiss, tél. 041 883 13 46, Berggasthaus Golzernsee, tél. 041 883 11 56, près de Seewen, sur l' alpe Golzern 2 e jour: T5, 7-8 h/variantes T3-T4, 4-6 h Golzern–Chli Windgällen–Unter Furggeli–cabane Windgällen. Depuis Seewen, montée raide à Oberchäseren via Berziberg ( sentier peu marqué au départ ). Poursuivre la montée jusque vers 2280 m, laisser à droite le chemin menant à Widderegg et à la cabane Windgällen. Suivre une sente peu marquée, balisage blanc-bleu-blanc et cairns. Vers 2400 m, bifurcation vers la Chli Windgällen et Unter Furggeli ( signalée ). Suivre une sente en direction de la Chli Windgällen: on atteint l' arête est par le versant nord. Détour par une vire versant nord et retour sur l' arête. Détour par une vire versant sud pour parvenir sur la dernière écaille visible. Ensuite, prendre à gauche par un couloir peu marqué et monter sur l' arête reliant sommet principal et Le Chalchschijen, depuis le chemin conduisant à la cabane Hüfi sommet SO. Suivre l' arête jusqu' au sommet. Rocher instable, casque recommandé, encordement en option. Du sommet, redescendre jusqu' à la bifurcation. Suivre les marquages pour franchir l' Unter Furggeli et rejoindre la cabane Windgällen. Variantes: a ) de la Chli Windgällen, descendre à la cabane par Widderegg; b ) de Golzern, rejoindre la cabane par l' Unter Furggeli ou Widderegg. Pour rejoindre Balmenegg et l' Hôtel Maderanertal, compter 1 h supplémentaire. La cabane Windgällenhütte AACZ est gardée de juin à octobre, tél. 041 885 10 88. Hôtel Maderanertal, tél. 041 883 11 22, chambres et dortoirs 3 e jour: T2-T3, 4 h Cabane Windgällen–Tritt–Sass–Ried-bödmer–cabane Hüfi. De l' Hôtel Maderanertal, on rejoint l' itinéraire à Sass ( environ 40 min de moins ). Hüfihütte CAS, gardée de mi-juin à septembre ( octobre sur demande ), tél. 041 885 14 75 4 e jour: T4, 3 h ½ jusqu' à Guferen, 5 h pour rejoindre le car postal Cabane Hüfi–Murenplanggen–Hin-terbalm–Blindensee–Guferen–départ du téléphérique de Golzern ( car postal ). Suivre le chemin de la cabane jusque vers 1850 m. Bifurquer sur une sente marquée blanc-bleu-blanc ( « Schafweg » ). Passages exposés équipés de câbles. Suivre le Brunnibach jusqu' à Blindensee, dans la vallée. Parcourir la vallée à pied ou en taxi de montagne, tél. 041 883 14 8O. Attention: peu de réseau, appeler le taxi depuis une cabane. Hinterbalmhütte, gardée de juin à octobre, tél. 041 883 19 39 a Fredy Joss, Waldeg-Beatenberg ( trad. ) La Gross Windgällen, vue depuis la sente menant de la cabane Hüfi à Hinterbalm près de Murplanggen Photos: Fr edy Joss Informations générales Cartes CN 1: 25 000, 1192 Schächental, 1212 Amsteg; carte de randonnée Maderanertal/Arni und Umgebung, 1: 30 000, au bureau des transports ( tél. 079 403 27 34, www.silenen.ch ) Topos Remo Kundert, Marco Volken, Alpinwandern Zentralschweiz–Glarus–Alp-stein, Editions du CAS, Berne, 2006. Toni Fullin, Clubführer Urner Alpen Ost, Editions du CAS, Berne, 1992. Peter Donatsch, Von Hütte zu Hütte in den Schweizer Alpen, Editions AT, Baden, 2004 ( guides en allemand seulement ) A Hinterbalm, une cabane invite à faire une pause avant de poursuivre la descente vers la vallée La primevère hérissée ( primula hirsuta ) orne les alentours de la cabane Windgällen La cabane Hüfi est à deux pas du Hüfifirn. De nombreux cairns s' élèvent sur un petit plateau en aval du glacier. Au fond à droite, le Heimstock Le Stäuber, imposante chute du Brunnibach, qu' on découvre pendant la toute dernière descente

Feedback