Les articles moralistes ne sont pas nécessaires

A propos de l’article «Clubiste assidu aux sombres idées», paru dans «Les Alpes» 11/2020

Je trouve insensé et préoccupant que «Les Alpes», revue spécialisée sur la montagne, consacre quatre pages pour participer à ce mouvement moraliste devenu à la mode. En fin de compte, on trouve en chaque être humain quelque chose de mauvais, de condamnable moralement; Jörger ne fait pas exception. Ce n’est pas à la revue d’assumer tout cela. Cette tâche doit être laissée à chaque lecteur. Aujourd’hui, on constate que tous les journalistes pensent devoir montrer des compétences en matière de moralisme. Ce n’est pas leur travail. Les lecteurs sont grands.

Feedback