Les audacieux objectifs de Mademoiselle Gubler

De l’Allalinhorn au Dirruhorn avec le Täschhorn et le Dom comme couronnement des Mischabel, pas moins de neuf sommets de plus de 4000 mètres se suivent, comme alignés sur un fil. Ce défi alpinistique a fait l’objet de plusieurs tentatives, dès 1919 déjà. Elisabeth Gubler, une dentiste de Bâle, s’y est également frottée.

Le 2 septembre 1936, accompagnée de Meinrad et Hermann Bumann, de Saas-Fee, elle a suivi l’arête entre l’Allalinhorn et le Nadelhorn. Le 5 septembre 1943, avec Fritz Bohren et Christian Kaufmann jun., de Grindelwald, elle a traversé les six sommets entre le Täschhorn et le Hohbärghorn. L’année précédente, le 10 septembre 1942, Heinz Zollinger, de Berne, et le guide Heinrich Zurbriggen, de Saas-Fee, étaient partis à minuit de la Bordierhütte pour arriver 23 heures plus tard à la Britanniahütte, après avoir empoché les neuf 4000 entre-deux. Dix jours plus tard seulement, Hans Tischhauser et Werner Tschabold ont amélioré ce record de quatre heures. L’année où elle a traversé les Mischabel, Elisabeth Gubler a effectué une autre belle performance: en faisant la traversée du Grand Combin le 1er septembre 1943, en cordée avec les deux mêmes guides de Grindelwald, elle a gravi tous les 4000 de Suisse. Nos Montagnes, la revue du Club suisse des femmes alpinistes, l’a complimentée chaleureusement: «Nous souhaitons à Mlle Gubler de pouvoir continuer à atteindre ses audacieux objectifs alpins!»

Auteur

Daniel Anker

Daniel Anker est auteur et photographe. Cet historien bernois a rédigé une quarantaine de guides de randonnée à skis, de randonnée, de via ferrata et de VTT ainsi que des monographies sur de grands sommets suisses.

Feedback