Les gardiens de Susanfe. L'été en montagne, l'hiver dans la vallée

la vallée

Les gardiens

de Susanfe

En 1987, Roger et Muriel Gillabert se marient. Pour leur voyage de noces, ils se rendent à la cabane de Susanfe, dont ils viennent de reprendre le gardiennage. C' est une aventure qui commence et qui dure toujours.

Située au-dessus de Champéry à 2102 mètres d' altitude, la cabane de Su- sanfe est propriété de la section du CAS d' Yverdon. Elle compte quelque 90 places et il faut trois heures et demie pour l' atteindre. Plus de trois mille visiteurs y font halte de mi-juin à début octobre.

Rude, la vie là-haut!

Un défi d' importance attend les nou- veaux gardiens en 1987, mais c' est plutôt dans la solitude qu' ils passent une pre-

Photos: Alain Mar

tin 1 Cf. Les Alpes 4/2004 L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4 mière année peu avantagée par la météo.

Pas de quoi décourager le jeune couple qui envisage sans appréhension l' année suivante, si ce n' est qu' elle commence à deux et demi et se poursuit, dès août, à trois. Aline est arrivée. Un hélicoptère pour descendre accoucher, un autre, douze jours plus tard, pour le retour. La vie à trois s' organise. L' acclimatation du bébé est vite faite. Les clients, ravis, ap- précient et parfois même s' étonnent.

Ainsi, l' un d' eux voyant le nourrisson tout emmitouflé dans des vêtements de laine, avec bonnet, gants et écharpe, de- mande à la mère: « Vous allez promener votre filleNon, je vais la coucher! Il fait 6 degrés dans sa chambre. » C' est à ces occasions que les clients, surtout les citadins, découvrent parfois cette autre réalité: pas de chauffage, pas d' électricité, pas de télé, pas de frigo, un confort minimum. Heureusement, la famille dispose d' une douche privée de- puis quelques années. Plus tard, Aline, qui a appris à marcher à Susanfe, a de la peine à fouler la moquette trop tendre du foyer familial de d' Illiez. Pas simple à organiser, la vie en bas!

Puis les saisons se suivent et, en décembre 1991, Delphine vient agrandir le cercle familial et découvrira, à six mois, les charmes de la « résidence » d' été. Tout comme son frère Guillaume, lui aussi arrivé en décembre, mais cinq ans plus tard. L' aventure annuelle de Susanfe s' écrit dès lors à cinq, année après année.

Chaque membre de la famille y est atta- ché et chacun, selon ses moyens, met la main à la pâte. Si la vie de là-haut est une chose, il ne faut pas oublier l' école. En début de saison, soit la deuxième quin- zaine de juin, la cabane n' est ouverte que le week-end. Roger y est donc seul, Mu- riel et les enfants le rejoignant plus tard.

Si l' école n' est pas terminée, il y a tou- jours un arrangement possible pour que toute la famille soit réunie début juillet à Susanfe. Mais les vacances scolaires se terminent fin août. Donc la famille ou les amis de la vallée sont largement mis à contribution, hébergeant les enfants du- rant un mois et demi, avant les retrou- vailles « en bas » pour l' hiver, à Val- d' Illiez. Une petite exploitation agricole, un peu de bétail, une activité de boucher de campagne permettent à la famille de vivre durant la saison froide.

L' existence des Gillabert est donc loin d' être simple. Pour pouvoir garder la ca- bane, la famille doit s' organiser. Le gar- diennage n' est pas toujours facile. Il y a les jours de mauvais temps, ceux des grandes affluences, les repas à confec- tionner, les clients à conseiller, à tempé- rer aussi. Tout ce travail quotidien qui revient à chaque gardien de cabane, mais dont les clients ne se rendent pas tou- jours compte. Pour rien au monde la fa- mille Gillabert ne souhaiterait toutefois abandonner cette existence partagée entre la montagne et la vallée car, après toutes ces années, la cabane de Susanfe est devenue une partie d' eux, en quelque sorte leur cabane 1. a A l a i n M a r t i n, Yv e r d o n La famille de Susanfe: Guillaume, Aline, Delphine et leurs parents Roger et Muriel Gillabert La cabane de Susanfe, 2102 m. Au fond, la Haute Cime des Dents du Midi 1 Tous les renseignements sur la cabane de Susanfe se trouvent dans le guide publié par les Editions du Club alpin suisse: Cabanes des Alpes suisses, N o ISBN3-85902-203-2 L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4

Sécurité, médecine, sauvetage

Sicurezza, medicina, soccorso in montagna

Feedback