Les moniteurs OJ de demain La formation de comoniteur jeunesse

Le CAS propose aux jeunes de 14 à 19 ans un cours de préparation aux cours ultérieurs de moniteur ou monitrice J+S. Un moyen de soutenir les moniteurs déjà actifs dans leur section.

Le sauvetage en crevasse et la marche à la corde longue étaient au programme aujourd’hui. Mais l’abondance de neige fraîche au-dessus de Meiringen a rendu impossible l’accès aux glaciers voisins depuis les cols routiers en ce mardi matin de la mi-octobre. Les chefs de cours de la formation de comoniteur jeunesse ont tôt fait de mettre au point un programme de remplacement. Le professeur d’escalade Armando Bodeo assiste les guides de montagne Jean-Paul Imboden, Andreas Oggier et Ariane Stäubli.

Au lieu d’une course glaciaire, la douzaine de participants âgés de 14 à 17 ans se rendent à la Staldenfluh, une falaise à deux pas de leur hébergement à Meiringen. Pour les chefs de cours, ce changement de programme ne pose aucun problème, il est intégré au cours en tant que thème. «Tirer le meilleur parti de chaque jour est une qualité importante dont doivent savoir faire preuve les futurs moniteurs jeunesse», affirme Armando Bodeo.

Le professeur d’escalade aide les participants à choisir leur voie et leur donne des conseils pour escalader plus facilement les passages-clés. Mais il ne veut pas trop intervenir: «Le but de ce cours est d’apprendre à assumer des fonctions dirigeantes et à prendre ses propres décisions», déclare Armando Bodeo.

Technique et responsabilité

Les participants doivent non seulement apprendre autant que possible, mais aussi savoir comment gérer leur esprit d’initiative et leurs responsabilités. Le sol boueux au pied de la paroi n’est pas vraiment accueillant en ce matin d’automne. Mais les participants ne se prennent pas la tête et se soutiennent mutuellement. Ils accrochent leur sac à dos à une fissure au bas de la paroi à l’aide de dispositifs d’assurage mobiles et s’entraident pour enfiler leurs chaussons d’escalade dans la boue. «Tu peux m’assurer? – Oui, bien sûr», après quatre jours passés ensemble sur le rocher, de nombreuses procédures sont devenues familières au sein du groupe. Après le contrôle mutuel du partenaire, c’est parti. Quelques minutes après l’arrivée du groupe, quatre cordées sont déjà en train de grimper. C’est le dernier de quatre jours de cours intensifs au contenu varié. «Le premier jour dans la salle d’escalade, des sujets tels que l’encordement, l’assurage, le rappel et se vacher au relais étaient au programme», nous explique le guide de montagne Jean-Paul Imboden. Objectif: amener tous les jeunes participants au même niveau de connaissances et exercer les procédures standard. Le deuxième jour, le groupe subdivisé en cordées a parcouru une arête rocheuse au-dessus de Sigriswil en compagnie des guides de montagne. Marcher à la corde courte est l’une des compétences les plus importantes que les futurs moniteurs doivent apprendre. Une technique qui exige de l’expérience.

Soutenir les moniteurs actifs

«L’objectif de ce cours n’est pas que les jeunes puissent déjà conduire des courses de manière indépendante, mais qu’ils soutiennent les moniteurs actifs de leur section pendant les courses», affirme Silvan Schüpbach. Il est responsable de l’organisation de la formation de comoniteur OJ au CAS et ajoute: «Et bien sûr, nous espérons qu’un jour, le plus grand nombre possible d’entre eux seront d’actifs moniteurs OJ.»

Cours de comoniteur jeunesse

La formation de comoniteur jeunesse en sports de montagne s’adresse aux jeunes membres du CAS de 14 à 19 ans. L’objectif de ce cours est d’initier des jeunes n’ayant pas encore l’âge de devenir moniteurs J+S au rôle de moniteur. Les comoniteurs jeunesse secondent les moniteurs lors des activités jeunesse du CAS. Ils ne sont toutefois pas reconnus par J+S. La formation de comoniteur jeunesse, financée en partie via le fonds Jeunesse de la CSS Assurance, est une préparation facultative aux cours de moniteur J+S. C’est l’occasion pour de jeunes alpinistes motivé(e)s d’apprendre à assumer des responsabilités afin que leurs courses soient une réussite. Le cours de quatre jours aborde les points suivants: théorie et pratique sur le changement de rôles des participants qui vont devenir moniteurs, courses et escalade riches en expériences dans un environnement motivant et favorisant l’esprit communautaire, présentation de J+S et du CAS ainsi que des multiples possibilités que ces associations offrent de vivre sa passion pour la montagne et l’escalade, faire la connaissance d’autres passionnés de montagne de toute la Suisse. Le cours coûte 200 francs. Le CAS recommande aux Organisations de jeunesse (OJ) des sections de prendre en charge les frais de leurs participants. Le prochain cours aura lieu durant le week-end de l’Ascension 2021.

www.sac-cas.ch/fr/jeunesse

Feedback