Les montagnes ne vont pas s’envoler

Pour moi, l’escalade est ce qu’il y a de plus important parmi les choses secondaires. Mi-mars, la veille du bouclage de la présente édition, j’ai pu profiter du printemps à la Falkenfluh, dans le Jura bâlois. Peut-être que ça aura été la dernière sortie pour un bon moment. Difficile à imaginer. Et pourtant, actuellement, il y a des choses bien plus importantes que l’escalade ou la randonnée. Le CAS se range aux consignes de la Confédération (p. 14). Nous devons tout faire pour freiner la propagation du Covid-19. Ce qui signifie notamment renoncer aux courses en groupe, aux séjours en cabane, aux rassemblements de section.

En ces temps troublés, il peut vous paraître d’autant plus surprenant que nous vous envoyions une revue avec des idées de courses. Toutefois, les mesures générales pour renforcer son système immunitaire restent valables: dormir assez, manger sainement et, dans la mesure du possible, bouger en nature. On trouve dans le portail des courses du CAS une foule d’idées pour des randonnées à proximité de chez soi et de petites courses. En outre, les suggestions de courses et autres articles de cette édition pourront vous occuper pendant les longues journées à la maison. Profitons-en pour bouquiner, pour nous plonger dans nos souvenirs et pour planifier de nouvelles courses. Car une chose est sûre: les montagnes ne vont pas s’envoler.

Feedback