Merci LOWA

Après plus de cent courses à ski, le chausson intérieur de ma chaussure de randonnée à ski LOWA STRUKTURA GTX, achetée il y a environ deux ans, n' était plus utilisable. Je l' ai envoyé pour réparation au fabricant. A peine deux semaines plus tard, j' ai reçu un chausson neuf, plus sophistiqué que le précédent, et ce, sans avoir à débourser un centime. C' est ce qu' on appelle un service à la clientèle exemplaire! a

Claude Andres, 8820 Wädenswil ( trad. )

Pourquoi la Convention alpine se retrou-ve-t-elle régulièrement dans le collimateur des politiciens? Les habitants des Alpes suisses ont-ils un si mauvais lobby au sein du Parlement?

La Convention alpine est en première ligne combattue par economiesuisse, une organisation qui, jusqu' à présent, ne s' est jamais engagée en faveur des régions de montagne. Les motifs qui se trouvent à l' origine de ce combat contre la Convention sont clairs. economiesuisse aimerait mettre fin à toute politique régionale et s' oppose depuis longtemps déjà à une taxation des ressources ( p.ex. les taxes sur l' eau ). La Convention prévoit, chacun le sait, cette possibilité. Il est regrettable, dans ce contexte-là, que les éminences de l' économie originaires des régions de montagne s' oppo à la Convention et reprennent à leur compte les arguments d' economiesuisse. Et puis, à propos d' arguments, il est intéressant de constater que les adversaires se réfèrent encore souvent aux ébauches des protocoles et non aux protocoles définitifs.

Nous vous remercions de nous avoir accordé cette interview. Le CAS soutient, tout comme le SAB, la ratification de la Convention alpine 3, car il souhaite, dans l' intérêt de ses membres, préserver un espace alpin vivant. a

Interview Jöri Schwärzel, membre de la Commission de l' environnement ( trad. ) LES ALPES 12/2002

Vie du club

Vita del club

Aus dem Clubleben

Feedback