Mouchoirs au bord du chemin

A propos de l’article «En bas, les déchets!» paru dans «Les Alpes» 8/2018

Quand je suis sur nos magnifiques montagnes, je me demande souvent pourquoi on trouve aussi souvent des mouchoirs jetés au bord des chemins. J’essaie alors de me mettre à la place des personnes qui agissent ainsi. Est-ce que ça leur plaît de voir des déchets partout? Ont-elles réfléchi à ce que ça donnerait si tout le monde les imitait? Voudraient-elles encore se balader dans la nature? Et pensent-elles à ceux qui doivent ramasser leurs mouchoirs? Ce sont souvent des bénévoles du CAS qui s’en chargent gracieusement. N’est-ce pas là une atti­tude bien arrogante que de faire ramasser ses déchets répugnants par d’autres?

Il existe une solution toute simple: on peut acheter au magasin des cornets en plastique bon marché, sous ­forme de rouleaux. Au début de l’été, on en met quelques-uns dans son sac. Après s’être mouché ou avoir fait ses besoins, il suffit de mettre les mouchoirs dans le cornet, de faire un nœud et de le remettre dans son sac à dos, pour le mettre à la poubelle de retour chez soi. Ça ne sent pas mauvais et ça ne pèse presque rien!