Nouvelle échelle des difficultés en randonnée. Une cotation plus précise

Nouvelle échelle des difficultés en randonnée

La randonnée en montagne reste l' activité préférée au sein du CAS, mais c' est aussi le sport qui compte le plus d' accidents. C' est pour ces raisons, entre autres, que les éditions du CAS, en collaboration avec des spécialistes venus de divers horizons, ont mis au point une nouvelle échelle des difficultés en randonnée. Grâce à une cotation plus fine et à des définitions claires, cette échelle permet d' améliorer notablement l' évaluation de la difficulté des itinéraires de randonnée.

Dans l' élaboration de leurs directives internes, les éditions du CAS s' occupent beaucoup, depuis quelques années, des échelles qui permettent d' évaluer la difficulté des itinéraires dans les différents guides qu' elles publient. L' échelle des courses de haute montagne ( F, PD, AD, etc. ) est fiable et bien introduite sur le plan international, si bien qu' elle n' a reçu que des corrections de façade. Les échelles pour l' escalade n' ont pas non plus été révisées, le CAS utilisant désormais la cotation française pour l' escalade libre ( 6a, 6b, 6 c, etc. ), tandis qu' il a recours à la cotation UIAA ( I, II, III, etc. ) pour le domaine alpin. Nous avons déjà présenté la nouvelle échelle pour le ski de randonnée, qui a déjà fait ses preuves dans plusieurs guides, ainsi que l' échelle servant à évaluer l' assurage des voies d' escalade, qui n' est pas encore utilisée. 1

Nouvelle cotation CAS des randonnées

Degré Chemin/terrain Exigences Courses de référence T1 Chemin ou sentier bien tracé. Aucune, pour baskets; Männlichen–Petite Scheidegg; Randonnée Si balisé, aux normes de la FSTP: jaune Vermigelhütte; chemin de cabane Terrain plat ou en faible pente, L' orientation ne pose pas de pro-du Jurahaus, cabane Mont Raimeux; pas de risques de chute blème, possible même sans carte Strada Alta Leventina T2 Chemin ou sentier avec tracé ininter-Avoir le pied sûr, chaussures Chemins d' accès aux cabanes Wild- Randonnée rompu et montées régulières. de marche recommandées horn, Bergsee, Täsch à partir de en montagne Si balisé: blanc–rouge–blanc Täschalp, Capanna Cristallina; Terrain parfois raide, risques de chute Capacité élémentaire d' orientation Grand col Ferret; Bella Tola; pas exclus cabane du Col de Mille T3 En général, sentier existant, les passages Avoir le pied très sûr, Pas d' Encel de Susanfe– Randonnée exposés peuvent être assurés avec des bonnes chausures de marche Salanfe; Fenêtre d' Arpette; en montagne cordes ou des chaînes; évent. appui des Hohtürli; Sefinenfurgge; difficile mains nécessaire pour l' équilibre. Fründenhütte; Grosser Mythen; Si balisé: blanc–rouge–blanc Pizzo Centrale Quelques passages exposés avec risques Capacité moyenne d' orientation de chute, caillasse, pentes instables Expérience élémentaire de la sans chemin montagne T4 Sentier parfois invisible, itinéraire parfois Etre familier des terrains exposés, Grand Tavé; Arpelistock du col du Itinéraire alpin sans chemin, l' aide des mains est chaussures de marche rigides Sanetsch; cabane de Bertol; quelquefois nécessaire pour progresser. Schreckhornhütte, Dossenhütte, Si balisé: blanc–bleu–blanc Mischabelhütte, traversée Terrain assez exposé, pentes recouvertes Bonne capacité d' estimation Voralphütte–Bergseehütte, d' herbe délicates, pentes instables, du terrain et d' orientation, Vorder Glärnisch, Steghorn ( Leiterli ), glaciers simples, non recouverts de neige expérience alpine Lisengrat, Pass Casnile Sud T5 Souvent sans chemin, quelques passages Chaussures de montagne Cabane Dent Blanche; Bordierhütte; Itinéraire alpin d' escalade simple, jusqu' à II. Büttlasse; Salbitbiwak; exigeant Si balisé: blanc–bleu–blanc Sustenjoch; P. Campo Tencia; Terrain exposé difficile, pentes instables, Estimation sûre du terrain et très col de Cacciabella glaciers et névés peu dangereux bonne capacité d' orientation Bonne expérience alpine et connaissances élémentaires du maniement du piolet et de la corde T6 La plupart du temps sans chemin, Excellente capacité d' orientation Refuge de Pierredar–Sex Rouge; Itinéraire alpin passages d' escalade jusqu' à II, Ostegghütte; Via alta della Verzasca, difficile en général non balisé Piz Linard; Glärnisch ( arête Guppen ) Souvent très exposé, terrain d' éboulis Expérience alpine confirmée et délicat, glaciers avec risques de glissade habitude du matériel technique d' alpinisme 1 cf. Les Alpes, 4/99 LES ALPES 4/2002

Voies nouvelles pour la cotation des randonnées L' échelle des difficultés des randonnées à trois degrés ( P, PE, RE ) n' est plus adaptée aux exigences actuelles. Elle est trop grossière ou imprécise par rapport aux autres échelles et se base sur des désignations prêtant à confusion ( piéton, randonneur expérimenté ). La nouvelle échelle, avec une cotation mieux différenciée et plus claire, attribue aux itinéraires de randonnée des degrés analogues à ceux des difficultés en escalade. T1 est le premier degré de difficulté en randonnée, le plus simple, tandis que T6 désigne la course la plus difficile, en quelque sorte la « paroi nord de l' Eiger » du randonneur ( voir tableau ). L' abré T représente le mot « Tourism » et rappelle les cartes d' excursions ( tourisme pédestre ) au 1:50 000 de l' Office fédéral de topographie qui portent cette même lettre T à côté du numéro de la feuille.

Comparaison entre l' ancienne et la nouvelle échelle Comment faire pour comparer l' ancien et la nouvelle évaluation des difficultés en randonnée? Il n' est pas possible d' établir une correspondance exacte, vu que certains critères sont nouveaux ou reçoivent une autre pondération. Mais en gros on peut dire que l' ancien P ( piéton ) devient T1, PE ( piéton expérimenté ) devient T2 ou T3 et RE ( randonneur expérimenté ) devient T5 ou T6. La cote T4 serait une sorte de PE+.

Les différents degrés sont décrits et cernés plus précisément à l' aide de définitions et de courses de référence. Il est très important de savoir que les excursions sont évaluées en tenant compte de conditions favorables, à savoir beau temps et bonne visibilité, terrain sec, enneigement suffisant des glaciers, etc. Afin de ne pas charger davantage l' échel, on a renoncé à dessein aux via ferrata et aux voies entièrement équipées, mais pas aux courses qui comportent quelques passages équipés de cordes fixes, de chaînes ou d' échelles.

Un malentendu qui conduit régulièrement à des situations délicates est celui

Exemple de degré de difficulté T2: ascension normale vers la Sustlihütte CAS Hohtürli–Blüemlisalphütte CAS ( côté Kiental ). Correspond au degré T3 « randonnée en montagne difficile » Pho to s:

Ma rc o Volken LES ALPES 4/2002

qui veut que la randonnée finisse là où commence la course de haute montagne avec son échelle des difficultés spécifique. En réalité, une randonnée alpine dans le degré de difficulté supérieur ( T5, T6 ) est en règle générale plus exigeante qu' une course d' altitude cotée F. Une différence fondamentale entre les deux est le fait que pour un itinéraire T5 ou T6 ( anciennement RE ), on ne peut jamais ou rarement assurer avec une corde ou d' autres moyens d' assurage et qu' il s' agit donc absolument de maîtriser le terrain, ce qui requiert un niveau élevé tant technique que psychique. Comme exemples typiques, citons les pentes très raides recouvertes d' herbe, les pentes d' éboulis sans chemin avec mauvais rocher ou encore des passages d' arêtes très exposés. Il est difficile de comparer une course de haute montagne typique et une randonnée « extrême » typique vu leurs caractéristiques différentes, mais on peut partir du principe qu' un itinéraire de randonnée T6 pose des exigences comparables à un itinéraire alpin qui se situe entre PD et AD!

Le « Groupe de travail Echelle des difficultés en randonnée » est convaincu que la nouvelle cotation permettra un signalement plus précis et plus parlant des difficultés. Les éditions du CAS vont progressivement instaurer ce nouvel instrument dans leurs guides et recommandent instamment aux sections d' employer également cette nouvelle échelle dans leurs programmes des courses. Ainsi, les membres du club pourront comparer directement les offres et les descriptions des courses et juger s' ils sont à la hauteur de telle ou telle course. a

Marco Volken, membre du Groupe de travail Echelle des difficultés en randonnée ( trad. ) Le passage de l' arête du Marwees est un itinéraire alpin classé T4 La Via Alta della Verzasca est classée T6 « itinéraire alpin difficile » Le col Cacciabelle sud ( Bergell ) est un exemple d' itinéraire alpin exigeant du degré de difficulté T5

Feedback