Pas de courrier de lecteur sur l’alpiniste au gros ventre

A propos du dessin de Sojer am Berg, paru dans «Die Alpen» 7/2019

Le dessin humoristique «Nordic Talking» (paru dans la version germanophone des «Alpes»; il représente des femmes pratiquant du nordic walking tout en discutant) a fait couler beaucoup d’encre. Ce dessin ainsi que les réactions engendrées font même l’objet d’articles dans d’autres médias (Der Bund, 25 juillet 2019). Personne n’est obligé de trouver ça drôle. Toutefois, il est intéressant de relever que, peu avant, un autre dessin est paru dans «Les Alpes»: il montrait un alpiniste avec un équipement ultraléger et un gros ventre qui réduisait à néant ses efforts pour gagner quelques grammes. Il paraissait assez ridicule, mais n’a suscité aucun courrier de lecteur. Viser les hommes ne pose manifestement pas problème, contrairement aux femmes. Pourquoi l’un des deux dessins serait-il sexiste, stéréotypé, méprisant et choquant, et l’autre pas? Chaque jour, nous rencontrons ces deux clichés ainsi que de nombreux autres stéréotypes. Et nous tous fondons parfois notre comportement, que nous le voulions ou non, sur des stéréotypes. Nous pouvons nous énerver contre les drôles de comportements que l’être humain a tous les jours, nous sentir offensés; ou nous pouvons en rire et rire aussi de nous. Pour ma part, je préfère le deuxième choix. Peu importe qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes.

Feedback