Prendre le temps de respirer

«Prendre conscience de sa respiration lorsqu’on grimpe, c’est déjà un bon début.» Pour Pirmin Scheuber, entraîneur national de la relève, la respiration est souvent oubliée en escalade. Elle est pourtant aussi importante qu’en musculation, où elle accompagne le mouvement du muscle: on expire lorsqu’on contracte le muscle, on inspire lorsqu’on étire le muscle. Au-delà de cet aspect, la maîtrise de la respiration joue un rôle crucial dans les périodes de repos entre deux passages exigeants, selon Pirmin et ses collègues de Swiss Climbing. «On respirera lentement et profondément pour se détendre et récupérer, conseille ainsi Robert Rehnelt, également entraîneur de la relève. A l’inverse, une succession d’inspirations et d’expirations rapides aidera à activer la musculature avant une séquence de mouvements exigeante.» Et si vous essayiez à votre tour, dans une voie facile pour commencer?

Feedback